Sianbuckler2195708

Comment choisir une combinaison blanche contre le Covid-19 ?

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Katara- Pyjama Animal en... Katara- Pyjama Animal en... Pas de notes 33,54 €
2 Dickies WD4839, Combinaison de... Dickies WD4839, Combinaison de... Pas de notes 33,18 €
3 Minetom Femme Élégante Col V... Minetom Femme Élégante Col V... Pas de notes 12,93 €

Qui aurait cru qu’en 2020, les produits les plus populaires seraient les équipements de protection individuelle. Avec la pandémie, tout le monde s’intéresse aux masques et à la combinaison blanche. Dans ces cas-là, il y a énormément des offres douteuses qui existent et si vous avez besoin de ce type de combinaison, il est important de choisir les bonnes certifications. Et cela dépend surtout du type de protection que vous voulez, par rapport à votre environnement.

Qu’est-ce qu’une combinaison blanche ?

On peut les confondre, mais la combinaison blanche et Hazmat proposent des approches différentes. Une combinaison Hazmat pour Hazard Materials indique surtout une protection contre les dangers chimiques. Cela peut aussi protéger contre les particules nocives qui peuvent contenir des virus. Mais ce sont les équipements supplémentaires qui vont le déterminer. Ainsi, une combinaison seule ne sert pas à grand-chose. Il faut des masques, des gants, des bottes. Dans le cas des virus pour du personnel spécialisé, il faut un masque intégral avec un système de purification d’air qui empêche toute entrée d’une particule extérieure sans un traitement au préalable.

Dans les médias et dans les hôpitaux, vous verrez souvent une combinaison blanche à la place. Il est vrai que dans les grands hôpitaux, notamment dans des lieux de contamination extrême, vous verrez des personnes en Hazmat, mais cela reste assez rare. L’avantage d’une combinaison blanche est qu’elle est plus facile à fabriquer et qu’on voit les tâches beaucoup plus facilement. Vous allez me dire que cela semble évident. Mais le blanc permet de déceler rapidement des crachats, des postillons ou tout autre fluide corporel. Cela permet de savoir quand on a été exposé à quelque chose et de faire rapidement les tests nécessaires.

La protection de la peau

Le Covid-19 et de nombreux virus se transmettent par contact. Contrairement au virus grippal qui est aérien. Donc, toute barrière entre ce virus et votre peau est une protection supplémentaire. La combinaison blanche est moins efficace qu’une protection Hazmat, mais dans les cas d’urgence, on peut la fabriquer en masse et elle coute moins cher. Ainsi, une combinaison Hazmat peut couter jusqu’à 70 000 euros ce qui est impossible à acheter quand on a besoin de milliers de combinaisons en quelques jours.

Les équipements de protection individuelle se classent en différentes normes de protection. La protection des yeux avec des lunettes de protection, la protection du nez et de la bouche avec un masque, filtrant ou non. On a aussi la protection des mains et des pieds avec les bottes et des gants. Donc, pour une situation épidémique, il faut l’attirail complet. Les mains, les yeux, le nez, la bouche et le corps. La combinaison blanche devra être portée avec des gants, des masques FFP2 ou FFP3 et des lunettes de protection. Mais est-ce que vous, particulier, avez besoin d’une combinaison blanche.

Est-ce que vous avez besoin d’une combinaison blanche ?

La réponse sera non en général. Pour la population en général, ce n’est pas vraiment nécessaire. Mais dans une situation de pandémie, il faut augmenter les mesures pour des employés qui n’ont pas l’habitude de ce type d’équipement. Si vous êtes caissière dans un supermarché, un employé de banque, un pharmacien.

En fait, tout établissement ou commerce, ouvert pendant les périodes de quarantaine et de confinement, et qui doivent interagir avec des inconnus toute la journée. Ainsi, on sait que les pharmaciens portent souvent une combinaison blanche, même quand il n’y a pas d’épidémie. Cette combinaison doit s’accompagner avec une vitre de protection, par exemple à la caisse, une distanciation sociale. Par exemple, on voit souvent des gens, prendre de l’argent à mains nues alors qu’il peut transmettre les agents pathogènes. Pour les particuliers, imaginons que vous deviez passer plusieurs heures dehors et donc, ce ne serait pas exagéré que vous portiez une combinaison blanche.

On a parlé des crachats et des postillons et ils ont parfois minuscules. Une petite goutte suffit pour la contamination. Avec une telle combinaison, vous allez faire vos courses et en revenant, vous enlevez la combinaison avant toute chose et vous l’inspectez avec soi s’il n’y a pas de déchirure ou de tâches. Et s’il y en a, alors une désinfection du corps, notamment des mains et du visage sera plus que nécessaire.

Quelle norme pour la combinaison blanche ?

Là, on va entrer dans les sujets qui fâchent. En Europe, les équipements de protection individuelle sont gérés par la directive 89/686/EEC. Elle propose 3 classes allant de I à III. Quand vous cherchez une combinaison blanche contre les virus, cherchez toujours la classe III. La classe I concerne la protection basique, par exemple, des gants pour le jardinage. La classe II concerne les équipements de flottaison ou contre les éclaboussures. Et la classe III inclut des masques de protection, des respirateurs, des gants, etc.

De quoi se compose une combinaison blanche ?

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Katara- Pyjama Animal en... Katara- Pyjama Animal en... Pas de notes 33,54 €
2 Dickies WD4839, Combinaison de... Dickies WD4839, Combinaison de... Pas de notes 33,18 €
3 Minetom Femme Élégante Col V... Minetom Femme Élégante Col V... Pas de notes 12,93 €

Dépendant des fabricants, vous aurez généralement trois composants. En premier lieu, regardez si la combinaison est non tissée. Cela signifie qu’il a été fait avec une seule pièce de tissu. Des coutures peuvent se déchirer ou fuiter. Ensuite, vous aurez des revêtements pour vos chaussures comme des chaussettes. Et enfin, vous aurez un capuchon. Vous devrez donc ajouter un masque FFP2, des gants et des lunettes de protection pour une sécurité maximale. Attention, mettez les gants, les lunettes, le masque en premier et ensuite, enfilez la combinaison blanche par dessus.

Jetable ou non ?

Selon les fabricants, la combinaison peut être jetable ou lavable. Si elle est jetable, elle peut servir pendant quelques heures. Mais encore une fois, cela dépend de votre environnement de travail. Si vous êtes dans un supermarché, vous pouvez l’utiliser pendant une journée, même si c’est mieux de la remplacer deux fois par jour. Le prix sera bien différent. Une combinaison jetable coute autour de 20 à 25 euros tandis qu’un modèle lavable va aller autour de 40 euros.

Comment utiliser une combinaison blanche ?

Certains recommandent une douche complète avant de mettre la combinaison blanche. Mais cela n’est pas nécessaire. Elle a été conçue pour une protection contre votre peau. Donc, vous pouvez la mettre directement sur vos vêtements. C’est souvent le cas pour des employés dans de grandes entreprises. Mais il est important de se laver les mains avant de mettre ces équipements et cela inclut le masque et les gants.

Utilisez de l’eau et du savon, sinon vous avez du gel hydroalcoolique. Faites un lavage intégral des mains sur les deux côtés. Il faut un peu de temps pour se sentir confortable dedans. Évitez les mouvements brusques qui pourraient la déchirer. Une fois que vous l’avez, ne touchez pas votre peau avec vos mains et lavez-les de nouveau.

Retour haut de page