Guide d’achat pour acquérir un pèse-bébé

Tous les pédiatres vous le diront : surveiller le poids du nouveau-né puis de bébéà l’un d’un pèse-bébé durant les premiers mois de son existence est très important, vitale même.

Le poids est en effet l’une des données primordiales pour savoir si votre enfant est en bonne santé.

Les médecins vous l’ont certainement dit, surtout ne paniquez pas si votre petit bout ce chou perd un peu de poids au sortir de la maternité.

C’est tout à fait normal. Au bout de quelques jours sa courbe de poids doit devenir ascendante de nouveau.

Alors quoi de mieux qu’un pèse-bébé pour contrôler tout ça ? Disposer de cette balance spécialement dessinée pour les bébés est l’un des meilleurs investissements que vous pouvez réaliser.

Encore faut-il savoir choisir son pèse-bébé comme il se doit… En effet, différents facteurs sont à prendre en compte avant de se décider.

Différents critères auxquels on ne pense pas forcément. Voilà pourquoi je vous propose un guide d’achat complet sur le sujet.

La sécurité

Il s’agit à mon avis du premier critère à prendre en compte.

Manquerait plus que bébé se blesse quand on le pèse ! Si les fabricants ont bien évidemment l’aspect sécuritaire bien présent, il faut tout de même souligner que la vision de la sécurité peut considérablement varier d’une marque à l’autre.

Visiblement les personnes en charge du design ne sont pas tous des parents ou n’ont pas personnellement pesé leur enfant…

Je vous recommande par conséquent et d’après mon expérience personnelle d’opter pour un pèse-bébé avec un plateau à rebords.

Et oui, généralement les bébé n’aiment pas beaucoup qu’on les pèse et ils bougent alors dans tous les sens. Avoir ces contours surélevés s’avèrent donc fort utile.

Optez également pour un pèse-bébé avec l’option « Tare ». En effet, plus votre enfant se sent confortable, plus il se sent dans un espace sécurisé, plus il se sent en sécurité et moins il bouge.

Pouvoir glisser une serviette entre le froid plastique et son petit corps tout chaud là encore vous sera bien utile.

La graduation, la précision, la capacité

Et oui, quand on achète un pèse-bébé c’est pour peser. Votre balance à chérubin doit donc vous permettre de couvrir un large spectre de poids tout en étant très précise.

Bébé grandit vite mais il faut connaître avec précisions combien de centaines de grammes il a pris entre chaque pesé.

C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour des pèse-bébé dont la graduation n’excède pas 20 gr avec une précision admettant une erreur entre 10 et 20 gr du poids réels.

Soyez vigilent car certaines balances ont une graduation de 100 gr ce qui les rend bien trop imprécise pour peser un petit bébé.

Pour être sûr que vous ayez bien compris, la graduation c’est donc l’écart entre deux valeurs de poids mesurées par la balance.

Cet écart devant être compris entre 5 à 20 grammes. La précision est l’écart entre le poids mesuré et le poids réel.

Cette différence ne devrait pas excéder quelques dizaines de grammes.


Au niveau de la capacité donc, pas de différences majeures entre les marques, toutes offrent une capacité largement suffisante de 15 kg / 20 kg.

La qualité de la fabrication

Qu’on se le dise, les objets de puériculture se doivent d’être exemplaires, à tous les niveaux.

Les matériaux utilisés doivent être résistants, élégants et agréables au touché. L’ensemble doit être ergonomique avec des formes arrondies pour éviter que bébé ne se blesse.

Les finitions aussi doivent répondre à ces critères. Un pèse-bébé doit être stable, être sûre et transmettre de la sécurité. Il doit aussi être robuste car des chutes (à vide bien sûr) peuvent toujours arriver.

Facilité d’utilisation et fonctionnalités

Je vous ai parlé plus haut de la « Tare » qui peut considérablement faciliter des prises de poids.

La fonction « enregistrement automatique » ou « verrouillage du poids »ou encore « Hold »peut elle aussi s’avérer fort utile pour les p’tit bouts qui gesticulent un peu de trop.


Certaines balances affichent le poids de la précédente pesée. Cette option est elle aussi très pratique pour contrôler en un clin d’œil que tout se passe au mieux.

D’autres options mais qui n’ont en soit rien à voir avec le fait de prendre le poids sont intéressantes.

Ce sont par exemple des balances qui jouent un peu de musique, un voyant qui s’allume pour indiquer que les piles sont faibles ou l’arrêt automatique pour éviter de les gaspiller inutilement.


Ce n’est pas vraiment une fonctionnalité mais sachez que certains fabricants mettent des autocollant et autres stickers pour décorer leur appareil à votre goût.

Facilité de nettoyage

On n’y pense pas forcément et pourtant… je peux vous assurer que bien des « petits accidents » arrivent sur un pèse-bébé.

C’est souvent lorsque l’on retire la couche que « l’envie » arrive.

Et dans tous les cas, il vous faudra nettoyer et désinfecter fréquemment votre pèse-bébé pour proposer à votre nourrisson un support bien propre. Autant que cette tâche soit donc facile à réaliser : Partie amovible ? Matériaux ?


Et quand on parle de facilité de nettoyage autant parler aussi de facilité de rangement.

Un pèse-bébé aux dimensions trop généreuses en plus de ne pas être nécessaire c’est vraiment encombrant…

Rapport Qualité / prix

S’il n’est pas nécessaire de dépenser des fortunes pour acquérir un bon pèse-bébé je vous déconseille par contre les premiers prix.

En effet, ces appareils sont généralement peu fiables. Or une balance qui ne pèse pas comme elle le devrait ne présente aucun intérêt et peut qui plus est générer de l’inquiétude.

Conclusion

Quand on sait qu’un nourrisson doit être pesé tous les jours jusqu’à ce qu’il récupère son poids de naissance, toutes les semaines jusqu’à 3 mois, toutes les 2 semaines jusqu’à 6 mois, tous les mois jusqu’à 1 an…

Acquérir un pèse-bébé peut s’avérer vraiment très utile et permet d’éviter bien des déplacements chez la sage-femme ou le pédiatre.

Avoir son pèse-bébé à la maison est aussi un moyen de rassurer la maman un peu inquiète, qui craigne que leur enfant ne mange pas bien une perte de poids, etc.