Notre guide ultime pour choisir une plaque de cuisson

Les critères généraux pour les plaques de cuisson

Avant de détailler les différents types de plaques de cuisson. On va vous donner les critères généraux. Le premier critère est la taille de votre plaque. Les fabricants ont adopté 3 normes, avec les 60, 70 et 90 centimètres.

  • La plaque de 60 centimètres – C’est le plus petit modèle et il peut accueillir 3 foyers au maximum. Si c’est votre première plaque de cuisson, alors ce type de taille conviendra à vos besoins. Pour les célibataires et les couples, elle suffit largement.
  • La plaque de 70 centimètres – Maintenant, vous avez peut-être une petite famille, alors cette dimension est convenable pour différents plats. Cette plaque possède généralement 4 foyers, mais il faudra gérer la place dans la cuisine. L’aération est également importante.
  • La plaque de 90 centimètres – Ici, on est carrément dans le modèle semi-professionnel. Vous avez 5 foyers, dont des spéciaux avec le bruleur Rosière ou Wok. Cette plaque de cuisson convient pour les grandes familles, mais également pour les fins gourmets. Ceux qui veulent contrôler leur cuisson dans les moindres détails.

L’économie d’énergie

L’économie d’énergie ne se pose pas si vous choisissez une plaque au gaz. Mais si vous passez aux modèles électriques, privilégiez les plaques à induction. Elle intègre de nombreuses options pour économiser votre énergie. Les modèles électriques standards n’ont aucun contrôle et même s’ils ne sont pas chers, vous allez payer avec la facture d’électricité.

Les options disponibles

Cela dépendra du choix de chacun. Mais les fabricants rivalisent d’imagination pour embarquer des tonnes d’options. Pour être honnête, de nombreuses options sont juste du marketing. Mais il y en a qui sont intéressants. Par exemple, on peut citer les dispositifs anti-débordemment, la sécurité sur les boutons d’allumage ou encore la facilité de nettoyage.

L’installation

En plus de budget de l’achat, vous devrez tenir compte des travaux nécessaires. C’est notamment le cas si vous choisissez une plaque de cuisson à induction ou gaz. Dans l’induction, il faudra parfois une installation électrique particulière. Et pour le gaz, le raccordement à un fournisseur de ville peut devenir couteux si c’est un nouveau logement.

Les plaques de cuisson électrique

Ce sont les modèles les plus abordables et les plus fréquents sur le marché. Les plaques de cuisson électrique utilisent une résistance pour chauffer vos ustensiles. La résistance n?est vraiment pas chère et on peut la remplacer sur certains modèles. La force de ces modèles est que vous pouvez trouver toutes les tailles imaginables. Allant du 60 jusqu’à 20 centimètres. Si autrefois, le design laissait à désirer. Aujourd’hui, les plaques de cuisson électrique possèdent les meilleurs designs.

Vous pourrez les intégrer dans n’importe quel type de logement allant de la grande maison de campagne jusqu’à l’appartement parisien. Au fil du temps, les constructeurs ont développé des variantes des plaques de cuisson électrique. Vous avez notamment le modèle à céramique qui a gagné en popularité.

La plaque de cuisson en céramique

La seule différence entre des plaques à cuisson électrique et céramique est que cette dernière va utiliser une surface en céramique à côté des plaques. Le nettoyage est l’un des plus gros problèmes d’une plaque de cuisson. En utilisant la céramique, on peut nettoyer facilement la plaque et le transfert de chaleur est bien plus performant.

Le prix d’une plaque en céramique est plus cher, de 10 à 15 % de plus qu’une plaque électrique normale. Attention, toutefois, aux modèles Discount. En effet, il existe des modèles, très abordables, qui ont une grosse résistance, entourée par une forte épaisseur de céramique. À première vue, ces plaques peuvent sembler robustes. Mais d’une part, vous aurez une forte déperdition de chaleur et la résistance peut cramer assez facilement.

La plaque de cuisson radiant

Vous entendrez également une autre variante, appelé plaque de cuisson radiant. En fait, toutes les plaques font une cuisson par radiant. Et on doit avouer que chez certains constructeurs, c’est de l’argument marketing. Ce type de plaque utilise généralement plusieurs résistances pour la chauffe. L’avantage est que cela permet d’avoir une cuisson très stable pendant une longue période de temps.

Par exemple, si vous préparez un gigot de Paques, qui nécessite plus de 7 heures de cuisson, alors une plaque de cuisson radiant peut faire l’affaire. Notez que les 2 plaques, radiant, céramiques font partie de la catégorie des plaques électriques. Et elles ont leurs inconvénients.

L’inconvénient des plaques électriques

Le premier problème est la surchauffe de température. Même si vous choisissez un modèle en céramique, la préservation de la chaleur ne sera pas optimale. La plaque peut devenir brulante et blesser des personnes. L’autre gros problème est le manque de contrôle de la cuisson. Certains plats nécessitent des cuissons très précises et les plaques de cuisson électrique ne sont pas forcément adaptées.

Vous pouvez lire les forums spécialisés, mais le véritable problème est le manque de résistance… des résistances. Même si elles sont conçues pour durer plusieurs années, c’est une promesse rarement tenue. Et dans des modèles encastrés, on ne peut pas changer de résistance. Et il faudra remplacer toute la plaque. Enfin, malgré un investissement de départ abordable, les plaques de cuisson électriques consomment énormément d’énergie. Si vous ne l’avez jamais utilisé, alors votre prochaine facture d’électricité risque vous faire écarquiller les yeux.

Mais heureusement, la plupart de ces problèmes sont résolus avec la Rolls-Royce des plaques avec la plaque de cuisson à induction.

Les plaques de cuisson induction

Les plaques de cuisson induction combinent le meilleur des deux mondes. Elles sont aussi rapides que la plaque à gaz et elles sont plus sûres et entièrement électriques. Et le fonctionnement d’une plaque à induction est une beauté technologique.

Le fonctionnement d’une plaque de cuisson à induction

Dans toutes les plaques, le gaz ou l’électrique, c’est la résistance et le foyer qui chauffe. Le foyer est les zones circulaires où vous mettez vos casseroles. Les plaques de cuisson induction sont différences, car elles chauffent directement la casserole ! En général, les modèles à induction possèdent une surface entièrement en verre.

Vous posez vos casseroles sur cette plaque et l’induction, par l’électromagnétisme, va directement transférer la chaleur à la casserole. En outre, vos ustensiles et la plaque seront magnétisés, impliquant une cuisson à la vitesse de l’éclair.

La rapidité et la sécurité d’une plaque de cuisson à induction

Les plaques de cuisson induction se démarquent par leur sécurité et leur rapidité exemplaires. On estime que les plaques à gaz sont très rapides. Mais la plaque à induction est la seule qui puisse surpasser le modèle à gaz. De plus, la sécurité est maximale. Comme elle utilise l’induction, la plaque va rester froide même si votre cuisson nécessite des températures infernales.

Des membres de la famille peuvent toucher la plaque sans aucun problème. Les brulures par plaque de cuisson sont les plus fréquentes chez les enfants. Et le fait d’avoir une plaque de cuisson à induction réduit considérablement les risques.

Si vous êtes un fin gourmet, alors vous préparez des plats qui nécessitent un changement de cuisson. Dans une plaque électrique standard, il faut plusieurs minutes pour que le changement s’opère. Dans une plaque à cuisson à induction, le changement de température est immédiat. C’est ce confort d’utilisation qui incite de nombreuses personnes à passer aux plaques de cuisson à induction… malgré quelques inconvénients.

Comment ça, des inconvénients pour la plaque à induction ?

Les plaques de cuisson sont vraiment les meilleurs modèles sur le marché. Mais elles ont quand même quelques points négatifs. Le premier est qu’il vous faudra des ustensiles adaptés pour la cuisson à induction. Et non, la grosse poêle de votre grand-mère ne marchera pas dessus.

Techniquement, il faut simplement des ustensiles en métal. Mais les constructeurs proposent aussi des ustensiles spéciaux pour l’induction, avec un logo à l’arrière. Le logo de l’induction est une espère de ressort avec la mention induction. Et pour la petite astuce, placez un aimant à l’arrière de votre poêle ou votre casserole. Si ça colle, alors elle fonctionnera avec les plaques de cuisson à induction.

Ensuite, les plaques doivent bien s’adapter à la dimension de vos ustensiles. Soit, vous prenez les mesures de vos casseroles avant l’achat. Soit, vous achetez une batterie complète adaptée aux dimensions à et à la cuisson par induction. Autant dire que dans ce dernier, le budget de départ augmentera considérablement. L’installation d’une plaque à induction nécessite également le recours à un professionnel. Les prises standards ne peuvent pas marcher, car l’intensité est parfois difficile. Cela implique des travaux dans la cuisine.

Enfin, si vous utilisez une plaque à induction et que vous entendez des bruits pendant des cuissons longues, alors cela signifie que les ventilateurs tournent à plein régime. Si cela se produit fréquemment, cela implique que l'emplacement de votre plaque de cuisson est mal aéré et qu’il faudra la changer.

Les plaques de cuisson à gaz

Avant l’arrivée de la cuisson par induction, le champion de la vitesse était la plaque de cuisson à gaz. Il reste toujours l’un des plus rapides et il est bien moins cher qu’une plaque à induction. Mais la cuisson au gaz nécessite quelques précautions. L’une des principales est que c’est la seule plaque qui crée une flamme. Et aujourd’hui, de nombreux pays imposent des lois de sécurité contre les incendies.

Mais la première condition d’une plaque de cuisson au gaz est d’avoir un fournisseur proche de chez vous. Si vous habitez dans une grande ville, ce ne sera pas un problème. Vous pouvez également acheter des bouteilles de gaz de différences capacités. Mais là encore, vous devez avoir un fournisseur régulier. De plus, déterminez également si votre logement peut être raccordé au gaz.

Si vous êtes en co-propriété, alors cela peut demander des processus supplémentaires. Si vous venez de construire votre logement, le cout du raccordement au gaz peut être conséquent. Donc, renseignez auprès de votre fournisseur de gaz avant d’acheter des plaques de cuisson à gaz qui risquent de devenir inutiles.

La rapidité et la défaillance de la flamme

La rapidité est le principal avantage d’une plaque de cuisson au gaz. Les cuissons ne prennent que quelques minutes. Et la diversité des bruleurs vous permet d’avoir des cuissons extrêmement variées. Toutefois, la sécurité d’une plaque au gaz doit être essentielle dont la protection contre la défaillance de flamme.

La défaillance de flamme se produit lorsque vous allumez la plaque et rien ne se passe. Si vous oubliez de désactiver l’alimentation au gaz, alors celui-ci va s’accumuler. Et s’il y a la moindre étincelle, alors le risque d’explosion et d’incendie est maximal. Aujourd’hui, la plupart des modèles sont équipés d’une sécurité contre la défaillance de flamme.

Vous pouvez la reconnaitre en regardant sur le bruleur. S’il possède deux baguettes ou tiges, alors la première détecte l’alimentation du gaz et la seconde est pour la flamme. Si la tige ne détecte pas la flamme, alors l’autre tige coupe automatiquement l’alimentation au gaz. Si vous ne voyez pas les deux tiges, regardez sur la fiche du produit ou demandez au vendeur. Mais n’achetez jamais des plaques de cuisson à gaz sans la sécurité de la défaillance de flamme.

Les types bruleurs sur une plaque de cuisson à gaz

Le choix et le nombre des bruleurs sont essentiels pour choisir une plaque de cuisson à gaz. Le nombre dépendra de la dimension de votre place. Ainsi, vous aurez seulement 2 bruleurs sur une plaque de 60 centimètres tandis qu’un modèle de 90 centimètres pourra en accueillir 4. Cela dépendra de vos besoins. De plus, certains bruleurs sont spéciaux tels que :

  • Le Mijoteur – On le connait aussi comme Slimmer ou le bruleur Rosière et il est adapté pour des cuissons longues à feux doux. Pour en revenir à notre gigot de Paques qui prend 7 heures, il vous faut une plaque à gaz avec un bruleur Rosière.
  • Le Wok – Le bruleur Wok vient d’un ustensile asiatique qui possède une cavité profonde et arrondie. La flamme d’un bruleur Wok est considérable et elle est indiquée pour une cuisson très rapide. On l’utilise souvent avec les grandes marmites pour faire bouillir rapidement des composants.
  • Les bruleurs moyens – Le bruleur de taille moyenne est indiqué pour le changement brusque de température. Par exemple, si vous devez avoir une flamme très intense pour un plat, mais que vous devez le laisser mijoter par la suite, alors c’est le bruleur qu’il faut vous. C’est obligatoire pour les soupes par exemple.
  • Les grands bruleurs – Le bruleur de taille XXL se démarque par sa polyvalence. Que ce soit pour des frites, un boeuf bourguignon ou une grande purée pour toute la famille. Ce bruleur convient à toutes les cuissons.

En général, les plaques de 70 à 90 centimètres vous donneront un grand bruleur, un moyen et sans doute un bruleur Wok. Mais la quantité n’est pas tout. Vérifiez également l’espacement entre les bruleurs. Ainsi, vous devez pouvoir mettre plusieurs ustensiles en même temps.

Les meilleures marques des plaques de cuisson

General Electric

GE pour General Electric est l’un des spécialistes mondiaux des plaques de cuisson. Présent depuis plusieurs décennies, il propose des modèles à induction, électrique et au gaz. La force de cette entreprise est la maintenance de ses anciens modèles.

Il propose des kits de réparation et des pièces de rechange pour tous ses modèles. Sa première plaque de cuisson date des années 1960. Autant dire General Electric est une marque sûre !

Bertazzoni

Bertazzoni a été fondé par Francesco Bertazzoni en 1882. Cela fait plus d’un siècle qu’il est spécialisé dans les plaques de cuisson. Francesco a eu l’idée des plaques de cuisson avec les anciens bruleurs qui fonctionnaient au bois. Mais c’est à partir des années 1950 que la marque s’est développée. Elle propose des fours et elle a été la première à imaginer les plaques de cuisson modernes.

Bertazzoni est connu pour la durabilité de ses équipements. Le prix n’est pas donné, mais si vous l’achetez, alors c’est quasiment une garantie à vie ! La sécurité est également draconienne pour toutes ses plaques. Si vous avez un budget suffisant et que vous voulez le meilleur du meilleur, allez chez Bertazzoni et oubliez le reste !

KitchenAid

Si General Electric est connu pour sa longévité, Bertazzoni pour sa durabilité, alors KitchenAid incarne la polyvalence. Tout ce qui l’intéresse est que vous pouvez préparer vos plats de toutes les manières imaginables.

Crée en 1919, KitchenAid propose des fours, des grills, des plaques de cuisson. Il est surtout réputé pour ses modèles électriques et à gaz. Ses prix sont plus abordables que ceux de GE ou de Bertazzoni.

Le prix des plaques de cuisson

Pour une plaque de cuisson électrique, comptez un prix de départ de 40, mais qui peut aller jusqu’à 250 euros. Les prix sont relatifs, car cela dépend de la dimension et du nombre de foyers. Pour une plaque de cuisson à induction, le prix de départ sera de 200 euro, mais qui peut atteindre les 1 500 ou 2 000 euros. C’est la plaque la plus sophistiquée du marché. Et l’expérience de cuisson est la meilleure possible. Donc, il faut mettre le prix, mais franchement, ça change la vie.

Enfin, pour la plaque de cuisson au gaz, vous avez un prix de départ de 100 jusqu’à 1 500 euros. C’est surtout le type et le nombre de bruleurs qui va faire la différence. Si vous souhaitez une plaque de 90 centimètres avec un Mijoteur ou un bruleur Wok, alors il faudra compte plus de 1 000 euros. Mais pour simplement préparer votre café le matin en quelques minutes, un modèle à 150 euros suffira.