Sianbuckler2195708

Notre guide pour choisir un Fat Bike

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 XIAOFEI 26 Pouces Fat Wheel... XIAOFEI 26 Pouces Fat Wheel... Pas de notes 647,09 €
2 GLJY Vélo VTT Haut, Fat Wheel... GLJY Vélo VTT Haut, Fat Wheel... Pas de notes 851,00 €
3 Cacoffay VTT, Vélo, 26 Pouces... Cacoffay VTT, Vélo, 26 Pouces... Pas de notes 745,00 €

Le Fat Bike est aujourd’hui le vélo qui peut aller partout sans aucune difficulté. Sur des dunes de sable, sur des terrains enneigés, des zones escarpées. Rien ne lui résiste et il a été inventé pour surpasser les limites du vélo tout terrain classique.

La grande particularité du Fat Bike est qu’il a des gros pneus et des armatures renforcées. Dans ce guide, on vous apprend à choisir les bons critères si vous cherchez un nouveau Fatbike ou que vous en avez déjà un, mais que vous voulez quelque chose de plus performant.

Histoire du Fat Bike

Le Fat Bike est arrivé récemment sur le marché. Dans les années 2000, il n’y avait quasiment aucun modèle sur le marché. Mais les premiers Fat Bike datent des années 1970 et 1980. C’est en Alaska que des pratiquants de VTT et de moto-cross vont adapter des vélos traditionnels en mettant des pneus ballons (des gros pneus), des cadres plus épais, des freins plus puissants et une armature légère.

De parfaits ingrédients pour avoir un véhicule qui est très maniable tout en ayant très solide avec des pneus qui sont quasiment increvables quel que soit le terrain. Ces nouveaux vélos ont permis d’explorer de nouvelles routes et d’aller sur des zones, auparavant inaccessibles aux deux roues.

À la fin des années 1980 et au début de 1990, la production de masse de Fat Bike a explosé. Tout d’un coup, des milliers d’adeptes du vélo voyaient leurs horizons s’élargir par delà leur guidon. C’est surtout le vélo urbain qui a popularisé cette tendance. Que ce soit pour courir sur les bords du mississipi, glisser à travers les rails enneigés de l’Alaska ou s’engouffrer dans des tunnels remplis de débris et aussi sombres que la caverne de Gollum.

Les courses à l’origine de la popularité

Les courses sont rapidement apparues. Des défis, par exemple, traverser l’Alaska sur 300 km pendant l’hiver. Le Nouveau-Mexique a aussi été important dans l’invention des Fatbikes pour avoir des modèles qui étaient adaptés pour le sable.

Comme les courses impliquaient d’affronter des dizaines de terrains différents, alors le Fat Bike s’est amélioré d’année en année. Par exemple, on a commencé à mettre doubles pneus pour augmenter la surface d’adhérence et la stabilité. Les cadres en fibre de carbone, légers et solides, se sont démocratisés.

Les premiers Fat Bike sont arrivés en Europe en 2010 et depuis, ces vélos d’un nouveau genre, rencontre de plus en plus d’adeptes, car il n’y a aucune limite aux terrains qu’ils peuvent affronter.

Qu’est-ce qu’un Fat Bike ?

Un Fat Bike est un vélo qui est adapté surtout pour la neige, mais il peut aussi fonctionner sur le sable, la boue et le goudron. On peut le comparer à un vélo de montagne qui pouvait déjà affronter des conditions extrêmes. Mais le Fatbike est plus imposant avec un design plus agressif. Ci-dessous, quelques-unes des caractéristiques uniques du Fat Bike.

  • Des pneus plus larges – Vous allez tout de suite reconnaitre un Fatbike quand vous allez en voir un. Un vélo traditionnel possède des pneus d’une largeur de 2,54 centimètres. Un vélo de montagne en possédera qui peut atteindre 5 à 7 centimètres. Mais le Fatbike possède des pneus de 10 centimètres et même de 12 centimètres !
  • Des cadres spécifiques – A cause de ces pneus massifs, les cadres et les fourches doivent aussi s’adapter. Donc, elles sont plus larges et les roues sont plus grandes. Même les pédales font du XXL, quand vous montez sur un de ces engins, vous savez que vous pouvez conquérir le monde.
  • Une pression plus basse – Quand vous palpez le pneu d’un Fatbike, vous allez être étonné par sa souplesse. Ce sont des pneus qui ont la plus faible pression qui soit. Cela permet au pneu d’adhérer à toutes les surfaces, notamment la neige et le sable. Cela vous impose aussi des limites. Vous ne pouvez pas utiliser ce type de vélo pour aller au boulot. Car tout simplement, cela pourrait devenir assez confortable. Le Fatbike est conçu uniquement pour affronter les espaces les plus accidentés.

Les critères pour choisir un Fat Bike

Quelques critères de base pour choisir votre Fat Bike.

Les cadres

Comme le Fat Bike doit être très solide, les cadres sont le principal critère. Vous avez deux matériaux aujourd’hui, l’acier et la fibre de carbone. La légèreté ou la longévité, à vous de choisir. Les cadres en acier dureront plus longtemps, mais ils seront difficilement maniables. En revanche, la fibre de carbone sera très légère, mais sujette à des déformations.

Cela dépend aussi si vous cherchez un Fatbike utilitaire dans le sens où vous voulez mettre un sac à l’arrière ce qui implique un poids supplémentaire. En termes de dimension, vous avez des cadres de 25 pouces, mais de nouveaux modèles poussent jusqu’à 27,5 pouces.

Les pneus

En tant que principale caractéristique du Fat Bike, vous devez faire attention aux pneus, mais cela dépend des terrains sur lesquelles vous avez l’habitude de pratiquer. On peut remplacer facilement les pneus, mais attention, ils nécessitent énormément de caoutchouc et cela peut vous revenir à des centaines d’euros pour une simple paire. Donc, c’est mieux de choisir les pneus les plus adaptés dès le premier achat.

Vous aurez des pneus qui seront parfois lisses ou au contrairement, ceux qui sont remplis de motifs. Ces derniers sont pratiques pour des terrains glissants comme le verglas ou la boue. Ensuite, vous aurez la dimension dont la plus basse est autour de 10 centimètres pour culminer à 12 centimètres.

Des pneus étroits sont idéaux pour les terrains “durs”, par exemple, un sol avec de la neige bien tassée ou rocheux. En revanche, si savez que vous allez parcourir du sable ou de la neige molle, alors des pneus larges vous faciliteront la vie. Enfin, vous avez le type de pneu et la plupart des utilisateurs vont choisir la variante tubeless.

Cela consiste à enlever le “tube” interne du pneu qui est fragile et à le remplacer par de l’adhésif ou du liquide pour sceller les pneus pour atteindre la pression basse désirée.

Suspension ou non ?

Vous avez des Fat Bike qui possèdent ou non des suspensions. Encore une fois, c’est votre terrain de prédilection qui sera déterminée. Si vous avez l’habitude d’aller en montagne avec des terrains très accidentés et rocheux, alors un cadre avec une suspension va vous donner de la stabilité. Il n’y a quasiment pas de suspension arrière dans ces vélos.

Et souvent, les adeptes vont privilégier une fourche sans suspension, car les pneus ont suffisamment de souplesse pour donner la stabilité nécessaire.

Le prix des Fat Bike

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 XIAOFEI 26 Pouces Fat Wheel... XIAOFEI 26 Pouces Fat Wheel... Pas de notes 647,09 €
2 GLJY Vélo VTT Haut, Fat Wheel... GLJY Vélo VTT Haut, Fat Wheel... Pas de notes 851,00 €
3 Cacoffay VTT, Vélo, 26 Pouces... Cacoffay VTT, Vélo, 26 Pouces... Pas de notes 745,00 €

Concernant le prix des Fat Bike, vous avez un choix très large. Ainsi, vous pourrez trouver un modèle correct à partir de 700 euros, mais si vous voulez devenir sérieux sur les courses de Fatbike, des modèles professionnels peuvent dépasser les 2500 euros. Le prix d’entrée est plus cher que dans n’importe quel autre vélo.

Mais il va vous emmener dans des endroits où les autres vélos ne pourront jamais aller. Dans ces cas, il est crucial de ne pas s’attarder sur des marques pas chères, mais qui risque de vous planter au milieu de nulle part. Le Fat Bike est quelque chose de très modulable et vous trouverez facilement les pièces détachées.

En conclusion

Notre mot de la fin est que le Fat Bike est un vélo unique en son genre. Conçu spécialement pour les conditions extrêmes, il est capable d’atteindre des sommets et des abysses que très peu de véhicules peuvent atteindre. En termes de critère, vérifiez le type de cadre que vous voulez, la largeur du pneu et la suspension.

Et ces trois critères dépendront toujours des terrains sur lesquels vous avez l’habitude de pratiquer. Pour le prix, vous pouvez avoir des modèles d’entrée de gamme autour de 700 euros, mais les meilleures marques gravitent autour de 2000 euros et plus.

Retour haut de page