Notre guide d’achat pour une lampe tactique

De nos jours, certains vont dire qu’une lampe torche n’est plus nécessaire. On peut utiliser l’application Torche de son Smartphone. Mais n’importe quelle personne, qui a testé ces applications, sait qu’elles ne servent à rien. Une lampe tactique est plus robuste et plus maniable qu’une lampe torche standard.

Elle possède aussi certains aspects qui sont adaptés pour les conditions extrêmes. Les prix des lampes tactiques varient énormément. Vous pouvez en trouver à 20 dollars jusqu’à 150 dollars.

Ce type de lampe est principalement utilisé pour les activités extérieures. Cela peut être le camping ou quand on fait une patrouille de quartier. Dans ce guide, nous proposons les meilleurs critères pour acheter votre lampe tactique.

Avant de choisir une lampe tactique

On pourrait penser qu’une lampe tactique est quelque chose de très simple. Et c’est vrai, on doit regarder 3 principales choses qui déterminent sa performance.

On a la puissance de la lumière, le type de batterie et l’autonomie ainsi que la taille et le poids. Chacun de ses critères va augmenter le prix. Une lampe tactique professionnelle peut avoir une batterie rechargeable et des technologies LED particulières.

Si vous achetez votre lampe tactique dans un magasin, alors regardez les choses suivantes. La première chose est l’allumage. Est-ce que le bouton s’active facilement ou trop facilement ? Si vous le mettez dans votre sac de randonnée, est-ce que la torche ne va pas s’allumer toute seule ?

Si vous l’utilisez pendant l’hiver, est-ce que vous pourrez l’allumer facilement avec vos gants ? Est-ce que la surface de la torche est suffisamment agripante ? En un mot, vérifiez bien la maniabilité d’une lampe tactique. Et elle doit satisfaire vos besoins particuliers en éclairage.

Les critères pour choisir une lampe tactique

La norme ANSI FL1

Si vous regardez une lampe tactique ou même un modèle standard, vous verrez une norme appelée ANSI FL1. Cette norme a été créée en 2009 et elle permet de standardiser la manière dont on teste une lampe.

À coter de cette norme, vous verrez un petit tableau qui indique chaque performance. Cette norme était nécessaire. Car autrefois, les fabricants utilisaient constamment des techniques marketing.

Par exemple, on pouvait voir une annonce du genre : Cette lampe est l’équivalent de 1 million de bougies. Est-ce qu’il ont allumé 1 million de bougies pour faire la comparaison ? On peut en douter. Donc, la norme ANSI FL1 s’assure que le fabricant de votre lampe tactique ne tente pas de vous arnaquer.

La norme propose 4 critères qui sont la sortie en lumière (exprimé en Lumens), l’intensité du cone de lumière, la distance de la lumière et l’autonomie. On a également des critères d’étanchéité et de robustesse.

La sortie de la lumière en Lumens

Pour la sortie de lumière, votre lampe tactique vous indiquera qu’elle offre 150 Lumens. Le lumen est une mesure de la lumière qui sort de l’ampoule de la torche. Sur un plan technique, le Lumen équivaut à la quantité de lumière sur un mètre carré à une distance d’un pied par rapport à la torche. Un pied est environ 30 centimètres.

Donc, si votre lampe vous donne 100 Lumens, alors vous pourrez calculer la zone qui sera entièrement éclairée. Vous pouvez trouver des modèles de lampe tactique à 3 000 Lumens. Ceux qui l’ont testé estiment que c’est équivalent à un flash nucléaire.

L’intensité de la lumière

L’intensité de la lumière est exprimée en mètre. Cette intensité indique la distance illuminée par la lumière. Cette intensité est comparée avec la lumière d’une pleine lune.

L’une des raisons est que pendant la pleine lune, vous pouvez marcher à l’extérieur sans trop de problèmes. L’intensité de la lumière est mesurée en Candela. Mais vous ne devez pas simplement choisir une lampe tactique avec le maximum de Lumens.

Le nombre de lumens est l’énergie qui sort de la torche. Et c’est également influencé par la qualité de l’ampoule, mais également de votre autonomie. L’intensité est mesurée par la quantité de lumière qui atteint vos yeux. Pour illustrer, imaginez une lampe fluorescente ou un laser.

La première semble éclairer une grande zone, mais avec une lumière faible. Le laser est très concentré, mais il n’éclaire quasiment pas. Donc, vérifiez que la quantité de Lumens est équilibrée par rapport à l’intensité de la lumière.

L’autonomie

Le troisième critère est l’autonomie. Comment la lampe tactique va consommer son énergie ? Cela dépend des modèles. Soit, vous avez le modèle qui va baisser progressivement sa lumière. Soit, vous avez le modèle qui vous fournit une intensité constante, mais qui va baisser d’un seul coup.

Les meilleurs modèles vont illustrer l’autonomie avec un graphe qui fournit le comportement de la torche en fonction de l’autonomie. En général, l’autonomie est exprimée par heure avec une perte de 10 % à chaque niveau. Par exemple, une autonomie de 20 heures indique que l’autonomie va baisser de 10 % chaque heure.

La résistance à l’impact

La résistance aux chocs est un critère essentiel pour une lampe tactique. Et on la mesure en mètre. Si la lampe est résistante à 10 mètres, cela signifie qu’elle peut chuter de 10 mètres sans trop de problèmes. Attention, c’est une mesure maximale et on recommande de ne pas tester.

Plus votre lampe tactique sera perfectionnée et plus, elle aura des composants électroniques. De ce fait, un choc peut toujours l’endommager. Mais si vous voulez une lampe pour des activités extrêmes, alors vérifiez que la résistance à l’impact est suffisante.

L’étanchéité de votre lampe tactique

En plus d’être résistante, la lampe tactique est étanche. L’étanchéité est définie par la norme IPX et on a 3 variantes de cette norme :

  • IPX4 – Résistante à l’eau et aux éclaboussures. Vous pouvez utiliser votre lampe pendant la pluie et elle ne craindra pas les éclaboussures des flaques d’eau.
  • IPX7 – Étanchéité à 1 mètre pendant 30 minutes. Vous pouvez utiliser votre lampe pour faire des petites immersions. Mais clairement, c’est un modèle semi-étanche.
  • IPX8 – Entièrement étanche et submersible. C’est la norme pour les équipements de plongée sous-marine. Une lampe tactique avec la norme IPX8 peut plonger à certaines profondeurs pendant 4 heures.

Les modèles sur le marché vont aller de la norme IPX4 et IPX7. La norme IPX8 est spéciale et vous la trouverez dans des boutiques spécialisées.

Les différents composants de votre lampe tactique

Maintenant qu’on a listé les différents critères pour choisir une lampe tactique, on va regarder les composants individuels.

L’ampoule

Dans 99 % des cas, choisissez une lampe avec une ampoule LED. Le LED est la technologie de référence pour la lumière. Et les fabricants innovent constamment pour améliorer. Si l’ampoule n’est pas un LED, alors il vaut mieux choisir un autre modèle.

Le type de cone de lumière

Les modèles de lampe tactique vous proposeront 3 modes d’éclairage. Vous avez le mode fixe. Un cone statique de lumière. Pour le camping ou pour la marche, c’est le meilleur modèle. Sa lumière va se diffuser sur les côtés. Ensuite, on a le mode concentré.

Un cone de lumière qui va pénétrer une longue distance. Idéal si vous cherchez votre route ou que vous pratiquez une activité chronométrée. Par exemple, cette lampe est pratique pour une course en montagne.

Enfin, on a le cone ajustable. On peut régler directement la torche pour passer du mode ambiant au mode concentré. C’est évidemment le meilleur modèle, mais c’est aussi le plus cher.

Vous pouvez l’utiliser pour des activités polyvalentes. Par exemple, vous grimpez une montagne et vous pouvez utiliser le mode concentré et le mode ambiant vous servira pour lire votre carte.

Les types de batteries dans une lampe tactique

En général, on distingue 4 types d’alimentation pour une lampe tactique.

  • Les piles jetables – Ce sont les lampes tactiques les plus fréquents. Vous utilisez des piles de type AA ou AAA. Vous pouvez utiliser des piles de différentes normes :
    • ALKN = Alcaline
    • NICD = Nickel-cadmium
    • NIMH = Nickel-hydrure métallique
    • LITH = Lithium
    • LTON = Lithium-Ion
    • LTFP = Lithium fer phosphate

Vous êtes perdu devant ces sigles. Alors, choisissez les piles alcalines et vous serez tranquille. De plus, certains fabricants ne recommandent pas les piles à lithium. Donc, vérifiez bien que votre lampe nécessite des piles à lithium pour les utiliser.

  • La pile rechargeable – Ce sont des piles à lithium-ion qu’on peut recharger. On peut le faire via un câble USB, un panneau solaire ou via le courant alternatif ou continu. Les piles rechargeables sont assez chères, mais l’investissement initial sera amorti par la suite.
  • La lampe à énergie renouvelable – C’est une lampe tactique intégrant un petit panneau solaire. On le déconseille pour une utilisation principale. Ce sont des modèles de secours qu’on va garder dans un coin de son sac. De plus, ces modèles ne sont pas très résistants à l’impact. En général, achetez une lampe tactique principale à pile standard et un modèle renouvelable quand ces piles vont lâcher. C’est le choix des randonneurs pour les longs parcours.

Les modes d’éclairage

En plus des modes fixes et concentrés, vous avez des lampes qui vous permettent de régler l’intensité de réglage. Cela va du faible jusqu’à très intense. Chaque mode a une incidence sur l’éclairage. Certains modes sont équipés de fonctions programmables.

Par exemple, la luminosité va augmenter lors de la transition du jour à la nuit. Ce sont des modèles intéressants, mais qui sont remplis de puces électroniques. De ce fait, leur durabilité n’est pas forcément optimale.

La fonction d’allumage

La lampe tactique d’entrée et de moyen aura un interrupteur ou un glisseur. Mais vous pouvez avoir un bouton rotatif, par exemple, pour régler l’intensité de lumière. Préférez les modèles qui vous permettent de verrouiller l’allumage pour éviter une extinction accidentelle.

La lampe avec le glisseur vous permet d’allumer progressivement la lumière. C’est le modèle utilisé par certains policiers pour certaines opérations sensibles.

La lampe tactique pour quel type d’utilisateur ?

À la base, seuls les policiers et les militaires utilisaient des lampes tactiques. On peut fixer les modèles militaires sur une arme à poing ou un fusil d’assaut. C’est également le cas des vigiles qui ne sont pas forcément armés.

Ensuite, on a les randonneurs qui doivent une lampe adaptée pour toutes les situations en extérieur. On peut penser qu’une lampe est inoffensive, mais en pleine nature, elle peut faire fuir des animaux.

Dans l’aspect ludique, une lampe tactique est aussi utilise pendant les combats de Paintball ou d’Airsoft. Comme les équipements sont très limités dans le sport, une lampe tactique vous donnera un avantage certain.

C’est notamment le cas pendant les jeux de combat en pleine nuit. Et enfin, même les particuliers peuvent acheter des lampes tactiques. Elles sont plus durables et plus lumineuses qu’une lampe standard. Et on a une foule d’options pour l’adapter à nos besoins.

La matière et la forme de la lampe tactique

La plupart des lampes tactiques sont composées de plastique et d’alliage à base d’aluminium. Les modèles haut de gamme sont faits avec de l’acier inoxydable et ce sont les plus résistants. Quand vous parcourrez le catalogue d’une lampe tactique, vous verrez qu’elles ont la même forme.

Un cylindre sans aucune aspérité et l’ampoule qui termine le bout. Vous avez également le cylindre qui intègre aussi l’ampoule. La forme cylindrique renforce la maniabilité et on peut la cacher dans sa main. Ce cylindre est souvent antidérapant pour avoir une prise maximale.

Le poids et les différents accessoires

Certains vont regarder le poids d’une lampe tactique comme un critère d’achat. Mais cela doit rester une préférence personnelle. Une lampe lourde ne sera pas performante et vice-versa. Cela dépend de votre confort pendant l’utilisation. Les accessoires sont purement facultatifs.

Par exemple, vous avez des lampes qui sont fournies avec différentes lentilles pour des couleurs différentes. Vous avez également l’étui ou une fixation pour accrocher votre lampe à votre sac à dos.

Les prix d’une lampe tactique

Malgré leurs avantages, une lampe tactique ne coute pas des centaines d’euros. Les modèles d’entrée de gamme commencent à 20 euros, mais vous trouvez des modèles à 100 euros.

Ces derniers possèdent une luminosité supérieure à 2 000 Lumens, intègrent une batterie rechargeable et plusieurs boutons à l’arrière. Vous avez une durée de vie qui peut atteindre les 50 000 heures pour les meilleurs modèles.

Mais les lampes tactiques à moyen budget sont tout aussi efficaces. Vous pouvez en acheter 2, le premier avec des piles standards et le second avec un panneau solaire. De cette manière, vous serez prêt pour n’importe quelle situation que ce soit à l’intérieur ou l’extérieur.