Sianbuckler2195708

Comment choisir sa montre de plongée ?

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Cressi Manta Colorama - Montre... Cressi Manta Colorama - Montre... Pas de notes 89,95 €
2 DiVONEA Montre de Plongée,... DiVONEA Montre de Plongée,... Pas de notes 87,90 €
3 10 ATM Lumineux Imperméable... 10 ATM Lumineux Imperméable... Pas de notes 26,99 €

La montre de plongée fait partie des équipements essentiels du plongeur de la même manière qu’une combinaison ou d’un masque de plongée. Cette montre devra subir des pressions extrêmes et être parfaitement visible dans les profondeurs abyssales de l’océan.

On vous décrit les principaux critères d’une montre de plongée pour qu’elle résiste aux profondeurs et quels sont les prix que vous devrez mettre pour avoir un bon modèle.

La profondeur d’immersion

Le principal critère pour choisir une montre de plongée est la profondeur d’immersion. Jusqu’à quelle profondeur vous pourrez l’emmener avant qu’elle se brise en mille morceaux ! Cela n’arrivera pas si vous suivez nos conseils. La profondeur d’une montre est exprimée en ATM, barres ou mètres. L’ATM et les barres sont la même chose.

Si vous voyez une montre avec la mention 3 ATM, il faut multiplier par 10 pour avoir la profondeur en mètres. Donc, cette montre peut aller jusqu’à 30 mètres. Et là, candide, sans lire le reste de l’article, vous vous précipitez pour l’acheter et vous plongez direct ! Mais en fait, une montre qui va jusqu’à 30 mètres n’est pas une montre de plongée.

À la limite, elle pourra résister à de la pluie et une bonne douche, mais elle n’est pas conçue pour visiter des spots de plongée. Pour faire de la plongée, il faut une montre qui peut aller jusqu’à 100 mètres, soit 10 ATM au minimum. Et si la plongée va devenir votre principale activité de loisir, alors visez les 200 ou même les 300 mètres. Avec une montre de 30 ATM, vous pourrez vraiment dans les profondeurs abyssales.

La norme ISO 6425 pour la montre de plongée

Il y a une autre chose que vous devez regarder sur la montre, c’est la norme de l’ISO 6425. Cette norme, créée en 1996, va tester les montres pour voir si elles sont adaptées pour la plongée sous-marine jusqu’à 100 mètres. Ce n’est pas uniquement la profondeur qui est testée, mais également si elle a un cadran rotatif, la luminosité, la résistance magnétique, thermique et aux chocs.

C’est très important d’avoir cette ISO dans vos montres. Donc, une montre avec une profondeur de 0 à 100 mètres et vous pourrez aller à la piscine avec et vous pourrez plonger un peu, mais restez en dessous de la surface. Avec 200 mètres, vous pouvez aller un peu plus profond.

Ainsi, cette montre va marcher si vous faites de la plongée pendant vos vacances. Car les spots touristiques de plongée ne vont pas très profonds. Et à partir de 300 mètres en norme ISO 6425, vous pouvez vraiment plonger où vous voulez.

Le cadran rotatif

Le cadran rotatif sur une montre de plongée est important, car il vous permet de mesurer la durée de plongée, mais surtout votre niveau d’oxygène. Tous les plongeurs vous le diront, on ne voit pas le temps qui passe quand on fait de la plongée. Ce cadran rotatif fonctionne avec un certain calcul. Imaginons que vous allez plonger pendant 30 minutes.

Donc, vous retirez 30 minutes d’une heure ce qui nous donne aussi 30 minutes. Vous allez pivoter le cadran sur la position de 30 minutes (donc à 6 heures au format analogique).

Et là, vous plongez à une heure précise. Quand l’aiguille des minutes atteint la petite flèche marquée sur ce cadran, alors votre plongée a duré 30 minutes et il est temps de remonter.

La luminosité

Si vous achetez une montre avec l’ISO 6425, alors tous les modèles seront luminescents. Cela signifie que le cadran rotatif, mais également les aiguilles des heures et minutes vont briller dans le noir.

Car il fait très noir en dessous ! Et vous avez besoin d’une clarté parfaite sur votre montre de plongée sinon vous ne verrez pas le temps et c’est le signe de mauvaises surprises à venir.

La technologie utilisée est la photoluminescence qui offre un bon compromis entre le prix et la durée. Mais vous devez tester cette luminosité dans les conditions réelles. Vous avez des fabricants qui vous disent que c’est très clair, mais ensuite, dans les profondeurs, on ne voit plus rien.

Le bracelet pour votre montre de plongée

Le bracelet pour la montre de plongée existe dans différents matériaux. On peut citer l’acier, le silicone ou caoutchouc, le Nato, le cuir ou le textile.

Chacun a son avantage, mais du moment que vous achetez un modèle en ISO 6425, ces matériaux seront résistants à la corrosion ce qui est essentiel. L’acier inoxydable reste le plus polyvalent, car il peut durer pendant des années et le prix reste raisonnable.

Le cuir va rajouter un style très classieux à votre tenue de plongeur. On ne recommande pas trop le silicone ou le textile, car déjà le design laisse à désirer et ils sont surtout recommandés pour des plongeurs occasionnels.

Et quand vous achetez votre montre, achetez aussi un bracelet de rechange. Cela ne coute pas cher et vous pourrez le remplacer facilement si c’est nécessaire.

Le verre du cadran

Pour la vitre du cadran, vous avez le choix entre l’acrylique et le Sapphire. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. L’acrylique peut résister pendant des années, mais il est vulnérable aux éraflures.

En revanche, le Sapphire risque très peu d’éraflures, mais il se casse facilement. Les montres de plongée haut de gamme proposent un verre Sapphire blindé qui supprime son inconvénient de fragilité. Mais il faut mettre le prix pour l’avoir.

Le mouvement

Le mouvement est le coeur battant de votre montre de plongée. En gros, comment elle fonctionne et donne l’heure. Vous avez deux choix, le mouvement à quartz ou mécanique.

Clairement, pour une première montre, on vous recommande le mouvement à quartz. Car il marche avec des piles, il est très fiable et son prix est bien plus abordable.

Ensuite, si vous voulez monter dans la gamme, alors vous allez taper dans des marques comme Rolex ou Tag Heuer qui ne font pas du Quartz, mais uniquement du mouvement mécanique.

Ce dernier est souvent une véritable pièce d’orfèvrerie et donc, il faut que chaque petit composant soit protégé à la norme ISO 6425. Autant dire que le prix de ces montres n’est pas donné, mais c’est certain que vous allez en impressionner plus d’un autour de vous !

Les conseils pour entretenir sa montre de plongée

Quelques conseils pour entretenir sa montre de plongée :

  • Une fois tous les ans, emmenez là chez un horloger ou un spécialiste des montres pour faire un bilan complet et réparer des pièces si c’est nécessaire.
  • Après chaque plongée, lavez la montre sous l’eau du robinet pour enlever le sel de l’eau de mer.
  • Nettoyez-le correctement avec une brosse et un détergent de faible intensité.
  • Pour les mouvements mécaniques, vérifiez bien la couronne, car si elle n’est pas serrée, l’eau pourra s’engouffrer dedans.

Le prix d’une montre de plongée

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Cressi Manta Colorama - Montre... Cressi Manta Colorama - Montre... Pas de notes 89,95 €
2 DiVONEA Montre de Plongée,... DiVONEA Montre de Plongée,... Pas de notes 87,90 €
3 10 ATM Lumineux Imperméable... 10 ATM Lumineux Imperméable... Pas de notes 26,99 €

Vu la résistance et l’étanchéité nécessaire, une montre de plongée coute un certain prix. Pour avoir un bon modèle, il vous faudra débourser au minimum 250 à 300 euros et on parle de l’entrée de gamme. Avec ce prix, vous pourrez avoir des marques comme Seiko, Casio ou Citizen.

Mais si vous voulez des montres qui peuvent aller jusqu’à 200 mètres avec une norme ISO 6425, alors il faudra débourser plus de 500 euros et il n’est pas rare de voir des modèles qui dépassent les 1000 euros.

En conclusion

La montre de plongée est un accessoire aussi indispensable qu’une combinaison de plongée. Parmi les critères, la norme ISO 6425 doit être votre priorité et ne vous laissez pas avoir par des arguments marketing de profondeur. Il faudra viser les montres qui résistent à 200 ou 300 mètres pour être considérées comme une vraie montre de plongée.

Vous avez également la luminosité du cadran, le type de verre et pour le mouvement, on conseille le quartz pour ne pas débourser une fortune. N’oubliez pas non plus le cadran rotatif qui vous servira à mesurer votre durée de plongée. On pourrait penser qu’il y a de nombreux critères à prendre en compte, mais ce type de montre est un investissement conséquent. Donc, il vaut mieux ne pas se tromper quand on en choisit une !

Retour haut de page