Sianbuckler2195708

Comment choisir un porte-dalle ?

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 WilTec Pince de Pose de Dalle... WilTec Pince de Pose de Dalle... Pas de notes 24,55 €
2 La porta dalle sette chiavi... La porta dalle sette chiavi... Pas de notes 4,99 €
3 La porta dalle sette chiavi La porta dalle sette chiavi 93 Commentaires 6,30 €

Un porte-dalle devient un appareil indispensable quand on veut renouveler le revêtement de son sol. Les dalles en béton ou même des carreaux de grandes tailles sont très lourds à porter. On peut le faire à la main, en mettant ses deux mains sous la dalle et en soulevant. Cependant, répétez cette étape plusieurs dizaines fois et vous allez vous retrouver avec un lumbago carabiné ou même pire.

Qu’est-ce qu’un porte-dalle ?

Un porte-dalle est un appareil qui est muni de mâchoires de chaque côté. On peut le considérer comme une énorme pince. Les mâchoires viennent prendre la dalle de chaque côté comme vous le feriez avec vos deux mains. Ensuite, vous avez une poignée qui vous permet de soulever la dalle en étant bien droit. Cela vous évite d’endommager votre dos et vous permet aussi des dalles lourdes que vous n’auriez pas pu soulever à mains nues.

Ce porte-dalle existe en différentes dimensions et matériaux. Car tout simplement, il existe des dalles de différentes dimensions sur le marché. Cet appareil fonctionne sur les dalles, mais également sur les tuiles. En fait, du moment que vous avez un matériau de construction rectangulaire qui s’adapte à la taille de l’appareil, alors cela marchera. Un équipement simple, mais très polyvalent.

Les critères pour choisir un porte-dalle

Comme c’est un appareil très simple, il suffit que de quelques critères pour choisir le porte-dalle. On peut citer les dimensions, la capacité de charge ainsi que le matériau.

Les dimensions

En termes de dimensions, nous vous conseillons de choisir un porte-dalle d’une dimension de 300 à 500 millimètres. Avec cette plage de dimension, vous allez pouvoir couvrir la majorité des dalles sur le marché. Malgré le fait que ces porte-dalles ont une dimension précise, on peut aussi les régler.

Vous aurez un mécanisme qui vous permet de resserrer les mâchoires et avoir une prise bien fixe. Ensuite, cela dépend des dalles que vous utilisez. Car vous pouvez aussi trouver des modèles de 250 à 400 millimètres avec une poignée différente. Tout est une question de choix, mais aussi de confort d’utilisation.

La capacité de charge

La capacité de charge d’un porte-dalle peut aller jusqu’à 30 kg, mais vous avez des modèles qui peuvent porter jusqu’à 50 kg. Mais ce poids doit refléter votre propre capacité. Si vous savez que vous ne pouvez porter que 20 kg à chaque fois, ce n’est pas la peine d’acheter un modèle extra-large qui peut porter 50 kg. Non seulement, vous ne soulèverez pas la dalle, mais elle sera plus difficile à manier.

Le matériau

Sur ce point, il n’y a pas d’hésitation, vous devez utiliser de l’acier inoxydable. L’acier est le matériau le plus solide, mais aussi le moins cher. Toutefois, si votre budget est assez serré, vous pouvez opter pour une porte-dalle en plastique. Et contrairement à ce qu’on pense, le plastique peut être très solide aussi.

Vérifiez simplement que c’est du plastique incassable et regardez aussi l’épaisseur des poignées ou des mâchoires. Il faut que ce soit en plastique plein, assez épais pour pouvoir supporter des dalles assez lourdes. Il n’y a rien de plus dangereux qu’un porte-dalle qui casse alors qu’on est en train de le soulever.

Mâchoires ou ventouses ?

Quand vous achetez un porte-dalle, vous aurez le choix entre un modèle à mâchoire et à ventouses. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Le modèle à mâchoire sera en acier pour supporter la charge, mais aussi pour bien agripper les bords de la dalle. En revanche, les ventouses sont fréquentes sur les modèles en plastique. Cela permet d’avoir un porte-dalle d’être en un seul bloc entre la poignée et les ventouses.

La facilité d’utilisation est largement supérieure. Vous posez les ventouses sur la dalle, ensuite, vous aurez un petit levier de chaque côté que vous abaissez afin de créer une dépression et de les “coller” sur la dalle. Il ne vous reste plus qu’à soulever. Si vous êtes débutant et que vous n’êtes pas à l’aise avec les mâchoires, alors c’est le meilleur choix.

De plus, les ventouses sont plus polyvalentes. Par exemple, vous avez un carreau de grande taille qui s’est surélevée dans votre cuisine. Le porte-dalle à mâchoire sera difficile à utiliser, car il vous faudra insérer les dents à l’arrière. Alors qu’avec les ventouses, vous pouvez prendre la dalle et la repositionner correctement en quelques minutes.

Le prix d’un porte-dalle

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 WilTec Pince de Pose de Dalle... WilTec Pince de Pose de Dalle... Pas de notes 24,55 €
2 La porta dalle sette chiavi... La porta dalle sette chiavi... Pas de notes 4,99 €
3 La porta dalle sette chiavi La porta dalle sette chiavi 93 Commentaires 6,30 €

Le prix d’un porte-dalle varie de 20 à 50 euros. C’est selon les matériaux utilisés, mais aussi les marques. Ainsi, nous avons trouvé un modèle à ventouses coutant 25 euros avec les mêmes dimensions qu’un autre modèle, d’une marque plus prestigieuse, qui coutait 40 euros.

Et cette augmentation de prix n’est pas juste au doigt mouillé. Comme on est dans le domaine du bricolage, il vaut mieux partir sur des marques connues. C’est le domaine où l’adage “Bon marché coute cher” se vérifie le plus.

Comment utiliser un porte-dalle ?

Selon que vous utilisez un porte-dalle à mâchoire et à ventouses, la procédure est légèrement différente. Pour le modèle à mâchoire, vous devez d’abord régler les mâchoires pour qu’elles s’adaptent bien sur chaque bord de la dalle. Ensuite, vous tirez la poignée et un mécanisme va resserrer les mâchoires et vous pourrez soulever la dalle.

Pour le modèle à ventouses, c’est plus simple. Vous posez simplement le porte-dalle, vérifiez que les deux ventouses sont aussi équilibrées que possible sur chaque côté. Ensuite, vous avez des petits leviers de chaque côté pour “actionner” la ventouse.

Et finalement, vous pourrez soulever le carreau ou la dalle. Dans les deux cas, quand vous soulevez, les bras doivent suffisamment tendus et votre dos bien droit. C’est lorsqu’on plie les bras et son dos qu’on peut se blesser quand on porte des dalles trop lourdes.

En conclusion

Un porte-dalle n’est pas forcément l’équipement auquel on penserait du premier coup quand on refait son carrelage ou qu’on doit poser des dalles. Toutefois, on a montré dans cet article qu’il vous facilitera énormément le travail. Parmi les critères d’achat, on recommande de vérifier les dimensions selon les dalles que vous utilisez.

Vous avez aussi la capacité de charge que vous devez évaluer avec votre propre force pour soulever les dalles. Vous avez également le matériau qui doit être en acier. Vous pouvez utiliser le plastique, mais il doit être épais et renforcé. Enfin, vous avez aussi des modèles à mâchoire ou ventouses. Ce dernier sera plus facile à utiliser, mais moins polyvalent sur les dimensions.

Retour haut de page