Sianbuckler2195708

La vitamine B3 pour améliorer vos capacités cérébrales

Image
Vitamine B3 niacine-acide...
Life Extension, Vitamin B3...
Now Foods Niacin, 100 Caps...
Modèle
Health Leads - Vitamine B3
Life Extension - Vitamine B3 Niacine
Now Foods Niacin
Evaluation Amazon
-
-
-
Sans Flush
Sans stéarate de Magnesium
Vegan
Sans Gluten
Sans Lactose
Pays d'origine
Pays de Galles
USA
USA
Quantité
90 gélules de 50mg
100 Gélules de 500mg
100 Capsules de 500gr
Ingrédients
50mg de vitamine B3 (niacine) NE (312% de l'ANR); Farine de riz de remplissage; Enveloppe de la gélule d'origine végétale.
Niacine (Vitamin B3) 500mg Autes ingrédients: Vegetable cellulose, (capsule), microcrystalline cellulose, gum acacia, vegetable stearate, silica
Niacine (vitamine B3), gélatine (gélule), agent d'enrobage (gélule), antiagglomérant [dioxyde de silicium, stéarate de magnésium (source végétale)]
Prix
11,50 €
14,90 €
9,99 €
Acheter
Image
Vitamine B3 niacine-acide...
Modèle
Health Leads - Vitamine B3
Evaluation Amazon
-
Sans Flush
Sans stéarate de Magnesium
Vegan
Sans Gluten
Sans Lactose
Pays d'origine
Pays de Galles
Quantité
90 gélules de 50mg
Ingrédients
50mg de vitamine B3 (niacine) NE (312% de l'ANR); Farine de riz de remplissage; Enveloppe de la gélule d'origine végétale.
Prix
11,50 €
Acheter
Image
Life Extension, Vitamin B3...
Modèle
Life Extension - Vitamine B3 Niacine
Evaluation Amazon
-
Sans Flush
Sans stéarate de Magnesium
Vegan
Sans Gluten
Sans Lactose
Pays d'origine
USA
Quantité
100 Gélules de 500mg
Ingrédients
Niacine (Vitamin B3) 500mg Autes ingrédients: Vegetable cellulose, (capsule), microcrystalline cellulose, gum acacia, vegetable stearate, silica
Prix
14,90 €
Acheter
Image
Now Foods Niacin, 100 Caps...
Modèle
Now Foods Niacin
Evaluation Amazon
-
Sans Flush
Sans stéarate de Magnesium
Vegan
Sans Gluten
Sans Lactose
Pays d'origine
USA
Quantité
100 Capsules de 500gr
Ingrédients
Niacine (vitamine B3), gélatine (gélule), agent d'enrobage (gélule), antiagglomérant [dioxyde de silicium, stéarate de magnésium (source végétale)]
Prix
9,99 €
Acheter

Comme de nombreuses vitamines, la vitamine B3 est présente dans toutes les cellules du corps. Elle intervient principalement pour maintenir les mitochondries qu’on considère comme les centrales électriques de nos cellules. Elle est aussi connue comme la niacine et nous utiliserons les deux termes dans ce guide. Elle est le précurseur de la nicotinamide adénine dinucléotide connu comme NAD et de la nicotinamide adénine dinucléotide phosphate (NADP). N’ayez pas peur de ces noms barbares, car ils contribuent simplement à la bonne santé des cellules via les mitochondries.

L’effet de la vitamine B3 sur l’énergie des cellules

La forme réduite du NAD, le NADH se trouve dans toutes les cellules vivantes de nombreux organismes incluant les mammifères. Le NADH est le principal transporteur des électrons du lactate et du glucose pour la production de l’ATP (adénosine triphosphate). L’ATP est le carburant des mitochondries qui produisent l’énergie pour les cellules. Elles utilisent donc l’ATP comme carburant et la vitamine B3 aide à transporter ce carburant. Ce qui fait qu’elle est essentielle littéralement à la vie de chacune de vos cellules.

À mesure que vous vieillissez, la circulation sanguine décroit dans le cerveau et la production d’ATP baisse également. Et comme une voiture qui tombe en panne faute de carburant, les cellules cérébrales finissent par mourir à cause du manque d’énergie. Cela provoque la fatigue, mais augmente également les risques de maladies neurologiques.

Comment consomme-t-on la vitamine B3 ?

La niacine se trouve dans de nombreuses parties de notre alimentation. Ainsi, quand vous mangez des oeufs, de la viande, des légumes verts, de la levure, du poisson ou buvez du lait, vous ingérez naturellement la vitamine B3. C’est pourquoi on ne répétera jamais assez de diversifier sans cesse sans alimentation. Soyez curieux en cuisine ! Testez constamment de nouveaux plaisirs, car en plus de gouter à de nouvelles saveurs culinaires, cela vous permet de combler les carences en vitamine que vous avez actuellement avec une alimentation trop faible en certaines vitamines.

La niacine, vous pouvez l’obtenir également à partir de la vitamine B6, mais la synthèse est trop faible. Ainsi, nous synthétisons seulement 2 % de vitamine B3 quand on prend de la vitamine B6. Ce n’est clairement pas suffisant et selon les carences, il faut passer par des compléments alimentaires.

La niacine contre le déséquilibre alimentaire

La vitamine B3 a un rôle général de régulateur. Ainsi, les recherches montrent qu’on peut l’utiliser pour traiter l’addiction, réduire les risques de l’Alzheimer, le trouble du déficit de l’attention, la perte de mémoire et la schizophrénie. De nombreuses maladies mentales peuvent être héréditaires ou nous pouvons avoir des prédispositions génétiques.

Mais la triste vérité est que souvent, c’est nos modes de vie qui les déclenchent. Nous vivons de plus en plus longtemps avec une alimentation très riche et notre faible niveau d’exercice fait que nos cellules sont littéralement saturées par des substances nocives provenant de notre environnement et de notre alimentation.

L’effet de la vitamine B3 dans le cerveau

Life Extension, Vitamin B3...
  • La niacine aide à réduire la fatigue et l'épuisement.
  • La niacine contribue au maintien de muqueuses normales.

En termes clairs, l’apport de la niacine augmente la quantité d’énergie des cellules de notre cerveau. Elle est la précurseure du NAD qui agit comme un transporteur et régulateur d’électrons. Cela signifie que c’est la quantité de vitamine B3 dans votre organisme qui détermine si vous avez suffisamment d’énergie pour vos cellules, incluant celles du cerveau.

Avec une production optimale d’énergie dans nos cellules, la vitamine B3 aide à la concentration, la mémoire et un traitement rapide de l’information. Idéal pour des gens qui veulent passer des examens où ils doivent évaluer rapidement les épreuves et faire appel à leur mémoire pour trouver les réponses adéquates.

Une énergie suffisante dans les cellules indique aussi qu’elles seront moins sensibles aux dommages externes et elles peuvent aussi réduire les dégâts en cas d’AVC.

Est-ce que vous souffrez de carences en niacine ?

Si vous habitez en Occident, on estime qu’il est rare que vous puissiez souffrir de carences en vitamine B3. La raison est qu’elle est présente dans tellement d’aliments et que les pays occidentaux ont une alimentation tellement riche que c’est rare.

Toutefois, en Asie et en Afrique, où les pays pratiquent souvent une mono-alimentation, cela peut poser rapidement des problèmes. La carence en vitamine B3 crée une réaction en chaine. C’est comme une voiture, quand l’énergie manque, toutes les pièces cessent de fonctionner en même temps.

Mais contrairement à un démarreur ou une boite de vitesse, les organes de notre corps prennent des dommages quand ils ne fonctionnent plus. Et depuis une vingtaine d’années, les Occidentaux se retrouvent à une carence indirecte de niacine via le problème de digestion. En effet, des problèmes comme l’intolérance au gluten, la maladie de Cronh ou le syndrome de l’intestin irritable, les personnes ont dû mal à digérer. Et on l’a vu dans les aliments, le lait contient beaucoup de vitamine B3. Le véganisme est également très en vogue en Occident, mais malheureusement, il est souvent la cause de carences graves en niacine. Tout simplement parce que les végans se privent d’une grande quantité de vitamines incluant la B3.

Les symptômes

Now Foods Niacin, 100 Caps...
  • Santé nutritionnelle
  • Avec vitamine B-3.
  • GMP Qualité assurée.

Les symptômes d’un manque de vitamine B3 sont ceux d’une fatigue générale ou d’une anémie. On peut citer un stress chronique, l’augmentation de la fatigue, des hallucinations et de l’hyperactivité. On peut citer aussi des insomnies fréquentes et une baisse drastique du métabolisme.

4 preuves scientifiques des effets bénéfiques de la vitamine B3

La niacine intervient à tellement de niveaux qu’il est difficile de distinguer une action ciblée. Mais au fil du temps, les études scientifiques montrent que la vitamine B3 agit contre les troubles suivants.

Contre le mauvais cholestérol

Le mauvais cholestérol (LPL) est l’un des principaux facteurs des accidents cardiaques. C’est souvent le signe d’une mauvaise alimentation et d’un manque d’exercice chronique. Un traitement à base de vitamine B3 permet à la fois de baisser le niveau de mauvais cholestérol, mais aussi d’augmenter le niveau du bon cholestérol (HDL). De 1966 à 1975, on a mené une étude américaine appelée Coronary Drug Patient. C’est l’une des plus longues études à ce jour.

Plus de 8 200 patients âgés de 30 à 64 ans. Et ce qui est remarquable avec cette recherche est que la majorité des patients avaient des problèmes cardiaques. Après donc 9 ans de suivi, les personnes qui avaient pris de la vitamine B3 avaient eu une augmentation de leur bon cholestérol, une baisse des accidents cardiaques et une diminution des AVC comparés au groupe qui n’avait rien pris.

Un élément indispensable dans la detox

Certains sourient quand on prononce le mot de detox, mais c’est une pratique souvent obligatoire quand on vit dans les milieux pollués et saturés des grandes villes. Si vous avez des maladies chroniques, mais que la médecine ne peut pas poser un diagnostic précis, alors il y a de fortes chances que votre corps soit toxifié. C’est-à-dire qu’il subit des attaques répétées de son environnement. Individuellement, elles se remarquent à peine, mais leur nuage d’effets fait qu’on a un affaiblissement général de l’organisme. Et dans la pratique du detox, il est courant d’ajouter de la niacine dans la cure ou le traitement.

En 1977, on a eu un programme de Detox qui inclut une remise en forme complètement et la prise de compléments de vitamine B3. Les scientifiques ont mis du temps à accepter ce traitement. Tout simplement parce que la science actuelle décortique chaque élément et elle ne privilégie pas l’approche holistique. Toutefois, le detox avec la niacine est entré dans les moeurs.

Par exemple, on sait que les vétérans des guerres sont totalement déglingués par le syndrome post-traumatique. Et on a utilisé ce detox vitaminé pour les combattants de la première guerre du Golf ou les pompiers qui étaient intervenus dans les tours du World Trade Center.

Contre la dépression

Si prenez des anti-dépresseurs, alors l’ajout de vitamine B3 ne fera pas de mal. Ainsi, la plupart des médicaments anti-dépresseur inhibent ce qu’on appelle la voie kynurénine qui est une voie métabolique, impliqué dans la production de NAD et de NADH dont on parlait au début sur les explications de la niacine. Quand cette voie est affectée, elle libère de la sérotonine et on sait que cette hormone permet de lutter contre la dépression.

Toutefois, cette réaction baisse aussi la quantité de vitamine B3 dans l’organisme et donc, il faudra prendre des compléments. Sinon, vous tombez dans un cercle vicieux. Vous prenez un anti-dépresseur pour réduire la dépression. Mais le médicament baisse le taux de la B3 ce qui affecte l’énergie des cellules et vous rend vulnérable à la dépression et ainsi de suite. Donc, la prise de la B3 permet de casser ce cercle vicieux.

Contre le dysfonctionnement érectile

Certains sourient quand on parle de dysfonctionnement érectile. Mais on doit aussi comprendre que c’est l’un des problèmes de santé qui inquiètent les hommes, car cela les touche au plus intime. Ainsi aujourd’hui, la majorité des recherches menées par Big Pharma se concentrent sur les problèmes de l’érection. Et la niacine peut jouer un rôle. Quand vous avez trop de mauvais cholestérol dans le sang, alors cela provoque un trouble appelé dyslipidémie qui est un risque élevé pour le trouble de l’érection.

Des chercheurs à Hong Kong ont mené une étude sur 160 hommes qui avaient la dyslipidémie et ils leur donné de hautes doses de vitamine B3. Les résultats sont sans appel, car la plupart des personnes, ayant pris le complément, ont rapporté des améliorations significations sur leur capacité érectile.

Contre le vieillissement des cellules cérébrales

Depuis 20 ans, il y a un mot qui revient souvent dans les études contre le vieillissement et la dégénérescence. Et c’est les cellules souches. Une cellule souche est une brique élémentaire et elle peut devenir n’importe quelle cellule du corps. Et quand je dis n’importe laquelle, c’est vraiment tout à 100 %. La plasticité du cerveau est également remise en question. On avait cette vieille théorie que le cerveau cesse d’apprendre à partir de 22 ans.

Avec l’avènement des neurosciences, on sait que le cerveau continue d’être “nickel”, même à des âges avancés grâce aux cellules souches qui génèrent de nouvelles cellules cérébrales. Mais le vieillissement est un processus inévitable et au fil du temps, on a de moins en moins de cellules souches disponibles.

C’est pourquoi une étude a montré que l’apport de vitamine B3 sur des souris augmentait la régénération des muscles. Comment est-ce possible ? À cause des fameuses mitochondries. Vous vous souvenez que la niacine est l’un des précurseurs du carburant des mitochondries, ces usines d’énergie de nos cellules.

Eh bien, en boostant la production des mitochondries, on réduit du même coup la mort des cellules souches. Et à petits effets, on combat le vieillissement et la dégénérescence de notre cerveau. L’étude pointe uniquement sur les souris, mais souvent, ce sont des bons modèles, surtout en termes de vieillissement pour les humains.

Comment dois-je prendre de la vitamine B3 ?

D’abord, vous ne prenez rien du tout et vous allez chez votre médecin. Demandez-lui un bilan complet. De nombreuses personnes font l’erreur de lire telle ou telle chose sur les compléments et ils se précipitent pour les acheter. En premier lieu, vous devez avoir une cartographie de votre organisme que ce soit en termes de maladies et des différentes carences. Aujourd’hui, de nombreux médecins prescrivent eux-mêmes des compléments alimentaires s’ils estiment qu’il y a de fortes carences en vitamine B3. Le bilan complet prendra du temps et en attendant, commencez par examiner votre mode de vie.

La priorité est une alimentation aussi diversifiée. Si vous avez les moyens, prévoyez un calendrier où vous allez consommer des plats dont vous savez que leurs ingrédients contiennent de la vitamine B3. Les produits de laitage, la viande, le poisson, des noix ou encore des champignons. Ensuite, habituez-vous à faire de l’exercice au quotidien.

Après le bilan, votre médecin vous prescrira un traitement et si c’est nécessaire, demandez-lui s’il vous faut un apport de vitamine B3. N’oubliez pas que cette vitamine a un effet indirect sur vos fonctions cérébrales et ce n’est pas une baguette magique. Tout votre corps doit être en parfaite santé pour que vous ayez la dose de niacine nécessaire.

Retour haut de page