Sianbuckler2195708

Comment choisir son barbecue coréen ?

[amazon bestseller=”barbecue coréen” items=”3″ template=”table”]

Le barbecue coréen a pris de l’ampleur depuis quelques années. Une présence coréenne de plus en plus importante aux États-Unis et en Europe. Mais aussi que ce type de barbecue n’est pas simplement un appareil de grill, mais une expérience collective dans la dégustation. Aujourd’hui, on a des modèles de barbecue coréen qui vont de 150 jusqu’à 500 euros. Tous les gouts sont disponibles, car cet appareil brille par sa polyvalence. On vous explique ce qu’est un barbecue coréen, quelle est la différence avec votre grill traditionnel et est-ce qu’il vous conviendra.

Avez-vous besoin d’un barbecue coréen ?

Le barbecue coréen peut convenir à toutes les personnes, que vous soyez seul, ayez une famille nombreuse, que vous aimez partager les bons plats. Ou tout simplement, que vous voulez découvrir de nouvelles cultures culinaires. Mais ce type de barbecue convient pour deux utilisations principales. La première est que vous avez l’habitude d’inviter des personnes à diner. Cela peut être des amis, de la famille ou quoi que ce soit. Si vous invitez, par exemple, toutes les semaines, alors vous allez rencontrer rapidement le problème suivant. Il est impossible de contenter tout le monde.

Certains aiment le boeuf, d’autres préfèrent la volaille tandis qu’un troisième groupe ne jure que par le porc. Vous avez aussi ceux qui ne mangent pas de viande, mais qui aiment le barbecue coréen. Par ailleurs, vous avez les allergies et les intolérances de tout un chacun. À la fin, vous n’êtes pas cuisinier, mais un véritable général qui doit préparer un plan de bataille avant chaque boustifaille. Et la seconde utilisation est liée à notre société actuelle. Le barbecue coréen est idéal en intérieur.

Un barbecue idéal pour la ville

La société coréenne est connue pour sa densité de population. Vous avez des villes comme Séoul où les gens marchent les uns sur les autres. Les appartements sont des cages à lapins et les maisons entières avec un jardin coutent une fortune. Dans ces conditions, il est impossible de faire un barbecue à l’ancienne. Car le grill est de taille conséquente, il faut les accessoires, etc. Donc, les Coréens ont imaginé un barbecue sans fumée pour qu’ils puissent le faire dans l’appartement.

Et on voit le même problème dans les villes américaines avec une densité considérable de la population. Si vous avez déjà été dans un restaurant coréen, alors vous verrez que vous serez assis sur une table et le chef va griller les plats devant vous sur une plaque de cuisson. C’est le principe du barbecue coréen. C’est une plaque chauffante de dimension variable qui permet de contenter tout le monde et qui ne provoque aucune fumée.

Les trois types de barbecue coréen

Le principe vous semble facile et c’est vrai. Mais attention, ce n’est pas simplement une plaque chauffante. Le barbecue coréen doit obéir à plusieurs critères pour être performant. Il doit atteindre une température très élevée pour donner un aspect croustillant à la viande sans l’assécher. Si vous cuisez trop la viande, alors elle deviendra dure comme la pierre.

Une faible cuisson et vous aurez la désagréable sensation de la viande crue et molle. L’équilibre est délicat et le barbecue coréen vous permet de l’atteindre. Vous avez des barbecues coréens au charbon, au gaz et à l’électricité. Les modèles au gaz et à l’électricité sont les plus indiqués pour les appartements et ceux au charbon sont destinés aux restaurants.

Le barbecue coréen “cuisinière”

Ce type de barbecue se connecte à votre cuisinière et il sera alimenté par le gaz ou l’électricité. Franchement, vous ne savez pas quoi choisir, c’est le modèle qui vous convient. Il est compact, peut atteindre une chaleur infernale et il est très facile à nettoyer.

Le modèle électrique

Il est aussi excellent pour les petits espaces. Sa température n’est pas aussi élevée que le modèle au gaz de type cuisinière. Mais on apprécie son aspect très compact. Si vous vivez dans un petit appartement et que vous n’avez pas de cuisinière, alors c’est le modèle parfait pour vous.

La qualité de la cuisson est excellente et les émanations sont minimales. Cela évitera au voisin de tambouriner à votre porte vous disant que vous empestez tout l’immeuble. C’est plutôt qu’il se contente de pâte et qu’il salive devant les côtes de porc que vous grillez sur votre barbecue coréen. Ce sont des modèles qu’on trouve autour de 80 à 150 euros.

Le barbecue coréen au gaz

On pourrait dire que c’est le barbecue coréen pour le camping. Il se connecte directement au gaz et donc, c’est un appareil entièrement autonome. Vous pouvez l’utiliser avec une bouteille de gaz ce qui est idéal pour les voyages et les randonnées.

Comment choisir un barbecue coréen ?

Quelques critères pour choisir son barbecue coréen.

La source de la chaleur

C’est l’énergie, vous avez le choix entre le gaz et l’électricité pour la cuisine en intérieur. Même si vous pouvez utiliser le charbon à l’extérieur, le gaz est tout aussi performant. Comme c’est un grill, il consomme pas mal d’énergie. Donc, calculez bien votre facture énergétique pour éviter d’avoir une mauvaise surprise à la fin du mois.

Les matériaux du barbecue coréen

En termes de matériau, privilégiez l’aluminium pour la base du barbecue. C’est un métal qui chauffe très rapide et qui est suffisamment résistant. Vous avez aussi le choix de la fonte. Beaucoup plus massif et pesant son poids. La cuisson en fonte donne une saveur inégalée si on sait maitriser la viande et le temps de cuisson. Un barbecue coréen en fonte est également plus cher, autour de 200 euros pour une bonne marque.

Le revêtement anti-adhésif

Après des heures de test et d’apprentissage, vous savez enfin cuire un superbe Chateaubriand. Vous avez réussi la croute parfaite tout en ayant le coeur de la viande bien rouge. Et quand vous enlevez la viande du barbecue coréen, elle se colle et cela créé des résidus dégueulasses et très difficiles à enlever.

Alors, évitez tous ces soucis en prenant un revêtement anti-adhésif. Le meilleur matériau est le téflon, mais assurez-vous qu’il soit composé avec les meilleurs alliages. Vous avez des marques peu scrupuleuses qui utilisent du téflon qui peut être dangereux pour votre santé.

La taille

Bien sûr, la taille est cruciale pour choisir son barbecue coréen. Cela dépend de l’agencement de votre cuisine. Mais aussi de votre fréquence d’utilisation. Si vous faites des barbecues qu’à l’occasion, vous pouvez prendre un modèle de bonne taille, mais qui est portable. Ainsi, vous pouvez le ranger quand vous ne l’utilisez plus.

En revanche, si vos amis raffolent de vos steaks grillés et qu’ils débarquent chez vous plusieurs fois par semaine, alors prenez un modèle qui s’intègre à votre cuisinière et qui reste discret. Sur le marché, les barbecues coréens restent très compacts, même pour les modèles perfectionnés.

Évacuation de la graisse

Dans notre société, le barbecue commence à avoir une mauvaise réputation. De la viande trop grasse et donc, mauvaise pour le coeur. Mais la cuisine coréenne est connue pour sa légèreté et son faible taux de matière graisse. C’est pourquoi la majorité des barbecues coréens ont une évacuation pour la graisse.

Souvent, cela va être une forme d’aération ou de ventilateur qui va pousser la graisse sur le côté quand la viande est au centre. Mais il existe des modèles avec un conduit qui va déposer la graisse en dessous et que vous pourrez collecter. Cette graisse, ne la jetez pas, elle peut servir pour préparer des sauces, mais aussi pour la cuisson plutôt que d’utiliser de l’huile. Ce n’est pas très sain, mais très savoureux. Donc, à faire avec modération.

Quelles recettes pour le barbecue coréen ?

[amazon bestseller=”barbecue coréen” items=”3″ template=”table”]

Vous avez suivi tous les critères et vous vous êtes acheté un barbecue coréen. Maintenant, qu’est-ce que vous pouvez préparer ? L’élément principal est toujours la viande que ce soit celle du porc ou du boeuf. Un bon steak de boeuf sur le barbecue possède des saveurs divines. Quand vous faites griller de la viande, alors vous allez surement passer par la réaction de Maillard. C’est une réaction chimique très complexe que même aujourd’hui, la science a dû mal à répondre.

En gros, ce sont les sucres et les protéines dans vos aliments qui se transforment en de nouveaux arômes et couleurs quand ils sont transformés par la chaleur. Quand vous avez une viande avec sa croute caramélisée, alors c’est une réaction de Maillard. Et donc, la meilleure viande pour la provoquer est celle qui contient de la matière grasse. Pas beaucoup, mais autour de 20 %, vous êtes sur de bonnes bases.

La volaille et les légumes

La viande de volaille et les légumes accompagnent le boeuf ou le porc dans le barbecue coréen. Le mélange des différentes saveurs va vous donner une cuisson unique et une dégustation divine. Les légumes peuvent être de la salade, de la laitue ou de la pérille. Certains vont la cuire, mais on peut aussi la manger crue en enveloppant la viande dedans.

Comme on l’a mentionné au début, le barbecue coréen est une expérience collective où chacun va piocher sur le barbecue ce dont il a envie. Et comme ces barbecues sont conçus pour cuire plusieurs aliments en même temps, alors vous aurez une vraie cuisine collective.

La sauce

Sans la sauce, la cuisine asiatique n’existerait pas. Et dans le barbecue coréen, on parlera du Ssamjang comme de la sauce principale. C’est une sauce épaisse à base d’huile et de graines de sésame dans laquelle vous allez tremper vos viandes avant de les déguster. Le résultat est garanti.

Vous avez aussi le riz et les différents types de vin. La beauté du barbecue coréen est qu’on peut l’étendre à l’infini selon ses gouts. Vous pouvez mettre d’autres viandes comme celle du gibier ou avoir un barbecue entièrement végétarien.

Comment entretenir son barbecue coréen ?

Des barbecues à la chaine et votre barbecue coréen ressembleront à une cuisine abandonnée depuis des mois. Le barbecue est salissant et le modèle coréen n’échappe pas à la règle. Heureusement, la plupart des modèles supportent bien le lavage avec beaucoup d’entre eux qui peuvent aller dans le lave-vaisselle.

Si vous n’avez pas ce dernier, lavez-le avec du liquide vaisselle. Évidemment, ne lavez jamais les parties électriques si vous en avez. N’utilisez pas d’ustensiles en bois ou en métal pour gratter la graisse, car c’est le meilleur moyen de l’endommager.

En conclusion

Le barbecue coréen permet de profiter d’un bon barbecue même si on vit dans des appartements exigus dans des villes très peuplées. Vous avez le modèle au gaz et électrique qui est le plus populaire. Pour les critères, regardez la taille, le revêtement anti-adhésif et le matériau de cuisson avec l’aluminium ou la fonte comme les meilleures options.

Vérifiez aussi si la collecte de graisse est bien faite. Pour les prix, c’est très variable. Vous pouvez trouver des modèles d’entrée de gamme à 50 euros, mais vous pouvez monter jusqu’à 200 euros pour les appareils les plus perfectionnés, notamment ceux en fonte et qui sont de grande taille.

Retour haut de page