Sianbuckler2195708

Notre guide d’achat pour une horloge numérique

Le temps. Difficile de s’en passer et difficile de le mesurer. Le temps est relatif pour chacun d’entre nous. On ne voit pas les heures qui passent quand on joue à ses jeux préférés et on compte les secondes quand il faut laver la vaisselle. Depuis la nuit des temps, les humains ont tenté de dompter le temps. Le cadran solaire, le sablier, les pendules, les premières horloges numériques. On pourrait penser que l’horloge a disparu de notre quotidien. Les smartphones, les fours à micro-ondes et même les frigos donnent l’heure. Mais l’horloge numérique a plus d’un tour dans son sac. Elle est revenue, vêtue de nouveaux attributs. Elle ne vous donne pas simplement l’heure, car elle organise entièrement votre journée.

Histoire de l’horloge numérique

Dès le début du 20e siècle, on a tenté de moderniser les horloges d’antan. Mais l’histoire de la première horloge numérique est un peu controversée. Car on estime que le premier modèle date de 1904, présenté à la St Louis Worl Fair. Il s’agissait de l’horloge Plato. 3 cylindres pour les heures, les minutes et les secondes. Ces cylindres étaient vitrés comme des lanternes. À l’intérieur, on avait des cartes numérotées pour l’heure.

Aux intervalles définis, les cartes basculaient et on avait l’équivalent d’un genre d’horloge numérique, mais dont tout le processus était mécanique. Et il a fallu attendre 1956 et Josef Pallweber pour avoir le premier brevet de l’horloge digitale. Pallweber était un horloger suisse et c’est lui qui a pensé à mettre de l’électronique dans une horloge. Mais son modèle présenté en 1956 était beaucoup trop proche d’un réveil mécanique.

La première vraie horloge numérique provient d’un brevet datant du 28 octobre 1956 par D.E Protzmann. C’était une horloge avec un levier qui actionnait une alarme par vibrations. Il y avait aussi un autre levier pour couper l’alarme. Abandonnant l’horloge numérique, les inventeurs sont passés à la montre numérique de poignet. La Hamilton Watch Company est la première à être créditée d’une telle montre en 1972. Elle était conçue avec de l’or en 18 carats et elle coutait 2 100 dollars ! De l’eau a coulé sur les cadrans, car vous pouvez avoir la meilleure horloge numérique pour un prix entre 30 et 50 euros.

La Hamilton Watch Company a également créé une montre pour le film culte 2001: A Space Odyssey de Stanley Kubrick. C’était une manière de montrer les révolutions technologiques à venir. Mais comme toutes les innovations technologiques, c’est le pays du soleil levant qui va inonder le marché avec les horloges numériques. À partir des 1980, l’industrie japonaise, en plein essor, va proposer tous les modèles imaginables.

Les critères pour choisir une horloge numérique

Les catalogues en ligne sont remplis d’horloge numérique et il est essentiel de distinguer quelques principaux critères. Évidemment, même l’horloge numérique la plus basique aura une alarme. Même le vieux modèle, fonctionnant à pile, en possède. Mais quel type d’alarme pour quel type de dormeur ? C’est toute la question.

Les différents types d’alarme

La première chose est si votre horloge numérique propose des alarmes personnalisées. On ne parle pas du son, mais de l’heure. Un modèle d’entrée de gamme proposera 2 alarmes programmables. Mais vous avez des modèles jusqu’à 6 alarmes qu’on peut configurer. Vous avez l’alarme du réveil, mais également celle pour prendre des médicaments par exemple ou prendre les enfants à l’école.

Avec l’éclatement de notre emploi du temps avec des dizaines de tâches pour les habituels 24 heures, cela peut devenir compliqué. Si vous n’êtes pas fan de multiples alarmes, choisissez quand même un modèle avec 3 alarmes. Cela vous servira forcément un jour sans devoir acheter un nouveau modèle.

Les sons de l’alarme

Soit, vous êtes un traditionnel avec une horloge numérique qui balance une alarme stridente. Soit, vous préférez choisir entre différents sons. Il y a des personnes qui préfèrent les grosses alarmes qui hurlent bien comme il faut dans vos oreilles. Surtout, si vous vous êtes couché à 3 heures du matin et que vous devez être au boulot à 6 heures ! D’autres préfèrent se réveiller avec une musique. Soit, la radio, soit un morceau de MP3.

Le radio-réveil est un classique de l’horloge numérique. Mais il est plus désuet que les musiques personnalisées. Toutefois, pour les fans de rétro, il y a d’excellentes horloges qui peuvent être diffusées vos radios préférées chaque matin. Donc, une horloge numérique aura toujours une alarme, même les modèles les moins chers, mais sachez bien la choisir. Si vous détestez l’alarme, alors vous allez la désactiver inutilement et ce sera du gâchis.

Le son ou l’aspect visuel

Les fabricants de l’horloge numérique proposent deux principales gammes. Les horloges qui se concentrent sur l’alarme et celles qui privilégient l’aspect visuel. Ce n’est pas forcément le design même si c’est lié. Le confort visuel est important pour lire l’heure. La déficience visuelle augmente de plus en plus dans le monde. Même des jeunes de 20 à 30 ans doivent porter des loupes pour mieux voir. Donc, l’horloge numérique doit avoir des chiffres assez grands et parfaitement visibles.

Mais là où cela devient paradoxal est que cela ne doit pas trop visible. On l’ignorait il y a une dizaine d’années, mais avec l’avènement des Smartphones, la lumière pendant la nuit perturbe considérablement le sommeil. Par exemple, la lumière bleue d’un écran de Smartphone envoie inconsciemment des signaux d’activité à votre cerveau pendant que vous dormez. Cela vous donne un sommeil haché et un cycle de sommeil perturbé est la cause de nombreux problèmes de santé.

Donc, imaginez l’horloge numérique avec son cadran ultra-lumineux pendant toute la nuit. Les fabricants tentent de trouver des lumières plus douces, comme le bleu ciel ou le vert pour éviter de perturber le sommeil. D’autres modèles cachent carrément l’heure. Vous avez juste un modèle en forme de miroir et passez la main à côté ou tapez des deux mains pour afficher l’heure.

Donc, quand vous choisissez votre horloge numérique, vérifiez bien qu’elle s’adapte à votre confort visuel. Si vous en choisissez pour vos adolescents, ils ont un cycle de sommeil plus perturbé et donc, on recommande de doubler l’attention dans le domaine visuel.

Le bouton Snooze

La plupart des horloges numériques auront une fonction Snooze. C’est simplement un bouton qui permet de retarder l’alarme de quelques minutes. Vous pourrez paramétrer le délai. C’est idéal quand on est un gros dormeur et qu’on a dû à se réveiller le matin. C’est aussi pratique pour mettre plusieurs alarmes espacées afin de se réveiller progressivement.

Vous avez le bouton Snooze, mais vous avez aussi les commandes vocales sur l’horloge numérique. Un mot et l’alarme s’arrêtent. On a également vu des horloges avec une alarme graduelle. La fonction Snooze retarde l’alarme, mais les prochaines sonneries augmenteront de plus en plus en volume.

Le réglage du volume de l’horloge numérique

Une fonction assez basique, mais diablement efficace. Vous pouvez avoir uniquement deux alarmes sur votre horloge, mais le réglage de volume vous permet de les adapter à vos besoins. Si vous devez vous réveiller tôt le matin, mais que ce n’est pas une urgence. Alors, vous pouvez mettre une petite alarme bien tranquille.

Mais si vous devez prendre l’avion à 5 heures du matin et qu’il faut absolument être réveillé 1 heure avant pour tout préparer, alors vous pouvez un volume digne de la fin du monde. Attention, la nuisance sonore peut justifier une plainte de vos voisins. À moins que tout l’immeuble doive prendre l’avion, ils ne vont pas surement apprécier un son strident alors qu’ils sont dans les bras de Morphée.

Mais les fabricants d’horloges numériques ont de l’imagination et vous avez aussi la fonction vibration. Ils l’ont piqué des Smartphones et l’alarme est toute fluette, mais cela vibre suffisamment. Vous pourrez entendre parfaitement le bruit, mais ce sera inaudible pour le voisin ou la chambre à côté.

Projection de l’heure

C’est un modèle d’horloge numérique qui tend à se démocratiser. L’horloge projette l’heure sur le mur ou le plafond. L’avantage est que vous n’avez pas à plisser les yeux dans le noir pour voir l’heure, surtout si vous souffrez de myopie. Mais personnellement, on n’est pas très fan de ce type d’horloge.

L’horloge à projection est encore récente et on aimerait avoir plus d’options sur le réglage de la lumière. On a parlé de l’importance du confort visuel et ce serait étonnant d’avoir un bon cycle de sommeil alors qu’il y a un énorme cadran sur le plafond qui vous dise qu’il est 2 h 30 du matin ! Mais si le projecteur est réglable, alors cela peut être très pratique. Et sur l’esthétique, ce sont les meilleurs modèles, surtout si vous cherchez une horloge numérique pour votre salon ou un objet de décoration.

L’alimentation de l’horloge numérique

L’alimentation des horloges numériques n’a pas changé depuis les années 1980. Vous avez une alimentation par prise de secteur ou par pile. Vous avez également les modèles, rechargeables par prise USB. Les premiers modèles électriques perdaient l’heure dès que le courant était coupé. On avait l’habitude de mettre une pile de 9 volts pour garder l’heure interne.

Aujourd’hui, même si cela existe, on préfère une horloge numérique qui peut se synchroniser avec un PC via un câble USB. Sans oublier qu’on a de véritables bijoux de technologie qui peuvent se connecter à internet et se synchroniser avec l’heure officielle du pays.

Le design

Certains vont grimacer que nous mettons ce critère à la fin. Mais nous sommes des pragmatiques avant tout. Nous avons privilégié les critères qui permettent à une horloge numérique d’organiser vos journées et vos nuits. Et le design, c’est au gout de chacun. Le bois, le métal, le plastique, les alliages. Il y a tellement de designs sur les horloges qu’on s’y perd à chaque fois.

Vous avez la tendance rétro qui revient en force. En fait, vous pouvez avoir une belle horloge suisse avec le coucou, mais dont les composants sont entièrement électroniques. Vous avez également des genres de miroirs intelligents qui sont réactifs au geste ou à la commande vocale. Pour nous, le design est davantage du lèche-vitrine. Une fois que vous avez une horloge avec de bonnes alarmes ou un confort visuel optimal, l’esthétique est juste un bonus.

Quels prix pour l’horloge numérique

Le prix d’une horloge numérique dépendra énormément des fonctions embarquées. Vous pouvez avoir des modèles basiques pour 15 euros. Mais une fourchette moyenne se situe entre 30 et 50 euros pour avoir une horloge qui durera des années. La plupart des fabricants proposent des garanties allant de 3 mois à 1 an. Il n’y a pas vraiment de fabricants qui se démarquent dans les horloges numériques.

Ainsi, on a vu des fabricants chinois qui proposaient des modèles d’excellente facture à des prix imbattables. Et on a vu des entreprises américaines ou suisses qui visaient le haut de gamme avec des tarifs supérieurs à 70 euros. Encore une fois, les critères que nous avons donnés dans l’article vous permettront de faire le tri sur les modèles qui vous conviennent.

En conclusion

L’horloge numérique ne paye pas de mine. Mais si on trouve le bon modèle, alors on s’aperçoit qu’elle est indispensable pour organiser notre journée. Les alarmes sont très importantes. Le réglage de volume, le nombre d’alarmes ainsi que l’intensité sonore. Mais ne négligez pas le confort visuel pour éviter la perturbation d’un cycle de sommeil.

La fonction Snooze est vraiment appréciable et vous avez aussi des horloges vibrantes qui vous tireront du lit sans réveiller tout l’immeuble. Pour l’alimentation, la prise de secteur ou les piles sont à privilégier. Sur les prix, vous pouvez trouver des modèles entre 30 et 60 euros qui couvriront la plupart de vos besoins. Vous ne pourrez pas forcément contrôler le temps, mais une bonne horloge numérique vous permettra de le dompter suffisamment pour organiser toutes vos tâches quotidiennes.

Pin It on Pinterest

Share This
Retour haut de page