Sianbuckler2195708

Notre grand guide pour choisir un multicuiseur

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Moulinex MK705111 Multicuiseur... Moulinex MK705111 Multicuiseur... Pas de notes 64,74 €
2 Moulinex Cookeo Multicuiseur... Moulinex Cookeo Multicuiseur... Pas de notes 160,00 €
3 Bosch Electroménager... Bosch Electroménager... Pas de notes 79,95 €

Le multicuiseur est loin d’être un simple gadget de nos jours. Nous vivons dans un monde très connecté. Certains le détestent tandis que d’autres l’adorent. Et parmi les avantages, on a les cuisines du monde entier que vous pouvez préparer dans votre coin. Une petite recherche sur n’importe quelle recette et les meilleurs chefs vous diront comment la préparer. Je trouve que c’est merveilleux. Mais quand on veut devenir un cuisinier mondial, alors on se rend compte que la cuisson est aussi variée que les couleurs de l’arc-en-ciel. Frit, à la vapeur, à l’étouffée, au four, avec le grill. Autant de modes de cuisson. Toutefois, un appareil comme le multicuiseur vous permet de centraliser toutes vos cuissons en augmentant les saveurs au passage. Mais est-ce qu’il tient vraiment ses promesses ?

Histoire du multicuiseur

Quand on parle de l’électroménager, il est évident qu’on doit l’invention du multicuiseur aux Japonais. Malgré un pays détruit par la guerre, le Japon a retroussé ses manches pour reconstruire le pays et en quelques décennies, c’est devenu le leader de toutes les plus belles inventions dans notre cuisine. Toutefois, on avait déjà des genres de multicuiseur en Angleterre dès les années 1920. La promesse était de vous faire économiser du gaz.

À partir des années 1950, les cuiseurs de riz japonais déferlent sur le monde. Tout le monde les adopte instantanément. Et les Japonais les améliorent pour faire cuire d’autres aliments comme les lentilles, les légumes et la préparation des soupes. Aujourd’hui, ces appareils utilisent des contrôleurs à pression pour réguler la température et le temps de la cuisson idéale. Vous avez même des modèles qui sont équipés de Wifi.

Un besoin de simplicité

Le multicuiseur a gagné en popularité par son efficacité, mais aussi par souci de simplicité. De 2010 à 2020, on a vu des dizaines d’appareils pour faire une seule chose. Vous l’aurez deviné, c’était une technique pour les constructeurs de vous faire acheter un appareil pour chaque plat. Une yaourtière pour les yaourts, un cuiseur à oeuf pour les oeufs, etc.

Ces appareils ne sont pas forcément inutiles. Mais le multicuiseur peut faire la plupart de ces plats et on a besoin que d’un seul appareil. Toutefois, il est recommandé d’investir dans un modèle moyen de gamme et même haut de gamme. Si vous vous précipitez pour acheter l’appareil le moins cher, alors il sera clairement médiocre et vous aurez gaspillé de l’argent.

Les deux types de multicuiseur

Vous avez deux types de cuiseur multifonctions. Avec ou sans autocuiseur (cocotte-minute). Cette fonction rajoute de la pression à la cuisson et vous pouvez réguler cette pression sur certains appareils. Car vous n’allez pas préparer des légumes bouillis quasiment liquides de la même manière que les plats Al Dente. Le principal avantage du modèle avec autocuiseur est qu’il peut préparer quasiment tous les plats imaginables. Il est idéal pour les légumes, mais également les pâtes, la viande de boeuf ou de volaille.

Ils peuvent également la cuisson lente (mijoter un plat) ou encore le garder au chaud. Si vous avez préparé votre riz et vos currys pendant la semaine à venir, vous pouvez simplement les mettre à réchauffer dans le multicuiseur pendant quelques minutes. Après comme d’habitude, les constructeurs ont la manie d’ajouter toutes sortes de fonctions.

Avec ou sans autocuiseur

On parlait de yaourt et bien, aujourd’hui, vous avez des multicuiseurs qui peuvent faire du yaourt. Sans oublier les traitements de cuisson comme la friture par air, la mise sous vide, le crêpage (pour rendre vos aliments croustillants). Attention, ces fonctions sont des bonus et le prix peut crever le plafond. Tout dépend de la diversité de plats que vous avez l’habitude de préparer.

Pour le multicuiseur sans autocuiseur, on va les utiliser essentiellement pour faire des sautés ou le mijotage des plats. Vous pouvez aussi les utiliser pour réchauffer vos repas. Et la cuisson va se faire principalement à la vapeur. Ils sont moins chers, mais sachez que le mode autocuiseur va rajouter une trentaine d’euros. Cela signifie que si le modèle sans autocuiseur coute 100 euros, celui qui le possède coutera 130 euros. Vous pouvez prendre ce que vous voulez, mais c’est mieux d’économiser un peu pour avoir l’autocuiseur, car c’est vraiment une superbe fonction.

Les critères de base pour choisir un multicuiseur

Parmi les options de base qu’on doit regarder en priorité dans un multicuiseur, on a la capacité, la puissance et les modes de cuisson.

La capacité

La capacité des multicuiseurs actuels va de 2 à 6 litres ce qui est largement suffisant pour une famille de 5 personnes. Le contenant du multicuiseur est vraiment important, notamment pour tout ce qui est SAV. En effet, un multi-cuiseur est un appareil complexe. Vous avez la partie électrique, la plaque chauffage et le contenant.

Comme c’est le contenant qui va tout prendre, alors souvent, les meilleurs constructeurs offrent une garantie étendue (parfois jusqu’à 5 ans) par rapport au reste de l’appareil. Ainsi, si le contenant est percé ou endommagé, vous pouvez simplement le remplacer sans acheter un nouveau multicuiseur. D’où l’intérêt de choisir une grande marque qui assure derrière.

La puissance

La puissance du multicuiseur s’exprime en watts. Et typiquement, on a une plage allant de 400 à 1600 watts. Plus c’est gros et mieux c’est. L’adage fonctionne pour tout. La puissance va déterminer la vitesse de la cuisson. Un plat qui nécessite 2 heures de cuisson avec un modèle à 600 watts va mettre simplement une heure ou moins avec un modèle dépassant les 1000 watts. La puissance dépend de vos habitudes de cuisson.

Si vous ne cuisinez pas, mais que vous réchauffez simplement vos plats, alors une puissance inférieure à 500 watts est suffisante. Si vous cuisinez régulièrement, alors prenez un modèle au minimum de 900 watts. Quand on regarde une recette en ligne, on se dit que c’est très facile. Mais quand on s’y met vraiment, alors on se dit qu’une bonne cuisine prend vraiment du temps. Facilitez-vous en accélérant la cuisson avec le multicuiseur.

Les différents modes de cuisson

Les modes de cuisson vont être votre principal critère si vous voulez dépenser plus ou moins pour un multicuiseur. Chaque fabricant va avancer ses pions en promouvant telle ou telle cuisson. Les modèles sont tout-en-un et c’est le “tout” qui est important. Cela signifie que vous devez attentivement chaque mode. Vous avez le multicuiseur 6 en 1, 7 en 1 et même pour les plus perfectionnés, du 11 en 1. Ainsi selon les modes, vous pouvez frire, sauter, cuire à la vapeur ou à l’étouffée. Si l’envie vous prend, vous pouvez aussi faire du yaourt maison.

Des recettes programmées

Mais on peut toujours aller plus loin. Ainsi, on a de plus en plus de multicuiseurs qui sont “connectés”. Cela signifie qu’on peut les utiliser avec une application et des recettes programmées. Vous indiquez la recette et l’appareil se charge quasiment du reste. Bon, il ne va pas aller au supermarché à votre place, mais presque.

Que ce soit la quantité d’ingrédients, le temps de cuisson, le réglage de la pression, ces petits bijoux de technologie automatise une grande partie de vos amours culinaires. Ils sont évidemment parmi les plus chers puisque les prix peuvent dépasser les 270 euros sans trop de problèmes. Mais en général, vous verrez que même un multicuiseur standard, mais qui possède 5 modes de cuisson vous fera gagner un temps fou.

Les extensions de votre multicuiseur

Les extensions ou les add-ons de votre cuisson se réfèrent à des fonctionnalités qu’un cuiseur normal ne pourra jamais faire. Chaque extension augmente le prix et donc, cela dépend directement de vos besoins. Par exemple, on ne connait pas de cocotte-minute qui fait du yaourt. Eh bien, le multi-cuiseur peut le faire (je prends toujours l’exemple du yaourt parce que cela montre sa polyvalence).

La friture par air et le crêpage

Dédaignée par beaucoup comme de la friture low cost, la friture par air (qu’on connait aussi par friture sans huile) gagne en popularité. On utilise beaucoup moins d’huile et c’est plus rapide. Les multi-cuiseurs avec friture par air sont disponibles dans la catégorie haut de gamme. Cette fonction se combine avec le crêpage qui va rendre vos aliments plus croustillants. C’est clairement les frites et les chips qui sont visés. Et le résultat est plus que satisfaisant.

La déshydratation

Oui, certains modèles peuvent déshydrater vos aliments pour en faire des versions séchées. Pensez aux raisins et aux abricots secs que vous achetez au supermarché. Si vous avez des raisins frais, alors vous pouvez les faire directement chez vous. Seuls un ou deux modèles sur le marché en sont capables et pour le moment, on va dire que le bilan est mitigé. Il faut 6 heures au minimum pour les fruits. Cela implique une consommation d’énergie supplémentaire.

La mise sous vide

La mise sous vide ou cuisson sous vide permet de faire cuire des aliments, dans un sachet en plastique qu’on va porter juste en dessous du point d’ébullition (ou une température précise) dans un multicuiseur. Cette cuisson a l’avantage de préserver tous les nutriments des ingrédients et même quand vous réchauffez le plat, vous ne perdrez rien.

La clé de la cuisson vide est que l’eau est à la même température que celle idéalement prescrite pour le plat. Par exemple, vous aimez la viande cuite à point et sa température de cuisson idéale est de 65 degrés Celcius. Vous mettez la viande dans le sachet en plastique (après avoir retiré tout l’air) et vous le mettez dans votre multicuiseur et vous pouvez configurer une température précise. Comme avec la déshydratation, seuls quelques modèles de luxe en sont capables pour le moment.

La mise en converse (avertissement)

Vous avez une entreprise, Instant Pot, dont on parlera dans les meilleures marques qui prétendent proposer une mise en conserve des aliments. Pour le moment, cela reste une annonce, car leur procédé n’est pas encore validé par les autorités sanitaires.

En effet, la mise en conserve des aliments nécessite une stérilisation parfaite du contenant et une cuisson assez élevée, pour détruire tous les agents pathogènes. Pour être honnête, c’est un bonus de marketing pour nous. On peut faire de la mise en conserve manuelle, avec bien plus de facilité que de dépenser 50 euros de plus sur un multicuiseur doté de cette fonction.

Les meilleures marques de multicuiseur

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Moulinex MK705111 Multicuiseur... Moulinex MK705111 Multicuiseur... Pas de notes 64,74 €
2 Moulinex Cookeo Multicuiseur... Moulinex Cookeo Multicuiseur... Pas de notes 160,00 €
3 Bosch Electroménager... Bosch Electroménager... Pas de notes 79,95 €

Nous considérons que Moulinex, Instant Pot et Redmond sont les meilleures marques pour choisir votre multicuiseur.

Moulinex

On ne présente plus Moulinex, grand leader de l’électroménager français depuis plusieurs décennies. Il propose toutes les catégories de produit et dans les multicuiseurs, il peut rivaliser avec les meilleures marques américaines. Ce qu’on apprécie avec Moulinex est qu’il propose toutes les gammes de prix allant de 70 jusqu’à 600 euros. On parlait des multi-cuiseurs connectés, la marque propose un concept appelé Cookeo qui est assez intéressant.

Instant Pot

On peut dire qu’Instant Pot est la marque qui a lancé la fureur des multicuiseurs. Elle ne fabrique que ça, mais elle les fait. Sa particularité est qu’elles proposent des variantes du même modèle, appelé Instant Pot, selon votre budget et vos besoins. L’un de ses modèles de luxe propose plus de 11 modes de cuisson avec un prix autour de 180 euros. Cependant, l’entreprise propose une gamme d’appareils qui vont de 100 jusqu’à 300 euros.

Redmond

Redmond est un groupe américain qui a commencé dans l’agriculture et qui s’est ensuite étendu à d’autres secteurs. On la liste ici, car sa gamme de prix nous a séduits avec des modèles allant de 75 jusqu’à 175 euros. Elle est plutôt bien cotée avec un bon SAV pour le moindre problème technique. Elle propose des annexes officielles dans toute l’Europe.

En conclusion

Le multicuiseur révolutionne une partie de la cuisine que nous pratiquons au quotidien. D’une part, il amène de la simplicité en évitant de devoir acheter un appareil pour chaque plat. Les technologies de cuisson évoluent et ces appareils embarquent des fonctions les plus basiques jusqu’aux modes les plus perfectionnés, dignes d’un vrai chef cuisinier.

Vous pouvez préparer la plupart des plats avec et parmi les critères, on recommande de prêter à la puissance, à la capacité et aux modes de cuisson disponibles. Vous avez également des bonus comme la cuisson par air et des modèles connectés, proposant des recettes programmées. La gamme de prix est large pour satisfaire ceux qui ont un budget serré ou celles qui peuvent mettre quelques centaines d’euros. Il ne reste plus qu’à acheter un nouveau frigo, car vous en aurez besoin pour mettre tous vos plats, cuisinés facilement avec le multicuiseur.

Retour haut de page