Sianbuckler2195708

Le guide ultime pour choisir une disqueuse

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Bosch Professional Meuleuse... Bosch Professional Meuleuse... Pas de notes 69,00 €
2 BLACK+DECKER BEG010-QS... BLACK+DECKER BEG010-QS... Pas de notes 36,00 €
3 Bosch Professional GWS... Bosch Professional GWS... Pas de notes 106,29 €

La disqueuse est l’équipement qu’on reconnait le plus souvent. On la voit tellement dans les mains d’un menuisier, d’un métallurgiste, d’un carrossier ou même d’un bricoleur amateur que c’est l’outil le plus populaire qui soit.

Et cette popularité s’explique par une polyvalence qui permet de l’utiliser dans tous les domaines et avec de nombreux matériaux. Que vous travailliez avec la pierre, le métal ou le bois, la meuleuse devra avoir une bonne place dans votre caisse à outils. Et on vous guide pour choisir la meilleure disqueuse selon vos besoins.

À quoi sert une disqueuse ?

Une disqueuse a énormément d’applications possibles et on vous en liste les principales.

  • Le meulage – Une disqueuse, dans sa forme la plus courante, possède un disque sur lequel vous pouvez installer un disque abrasif. Et donc, la première fonction d’une meuleuse est de “meuler” toutes sortes d’angles. Vous avez une armature en métal dont vous voulez adoucir les angles, une disqueuse est votre réponse. Vous voulez rajouter une dernière touche de finition sur un mobilier en bois ? La même réponse. Vous êtes carrossier et un conducteur vous ramène sa voiture entièrement cabossée ? Vous la retaperez facilement avec cet outil.
  • Le sablage – Le sablage est la seconde fonction d’une disqueuse. Tout matériau qui demande une préparation de la surface, vous pourrez la polir ou gommer ses imperfections. Ainsi, les patins de ponçage sont spécialement utilisés pour supprimer l’ancienne peinture d’une carrosserie.
  • Le découpage – On ne connait pas d’outil de découpe plus précis qu’une meuleuse. Avec le bon disque de découpe, vous pourrez tout découper au millimètre. Ces disques sont adaptés pour la roche, la brique, le métal ou le bois.

Mais cela ne s’arrête pas là, car vous pouvez équiper cet outil avec des disques de polissage pour avoir une finition très soignée. Vous pouvez mettre dessus des brosses métalliques pour supprimer de la rouille. Et on peut même aiguiser des couteaux avec si vous avez le disque adéquat !

Les différents types de disqueuse

Quand vous pensez à une disqueuse, c’est le modèle à angle qui vous viendra à l’esprit et honnêtement, c’est le plus polyvalent. Mais on en distingue deux autres types avec la meuleuse droite et celle à matrice.

La meuleuse d’angle

Dans une disqueuse d’angle, le disque se trouve à un angle de 90 degrés par rapport à l’outil et votre main. Elle est décalée ce qui vous permet d’avoir une parfaite prise et une excellente précision. C’est la position la plus confortable.

La disqueuse droite

La disqueuse droite est la même chose sauf que le disque se trouve au bout de l’appareil. Les applications sont les mêmes, mais elle permet d’atteindre des coins que le modèle à angle ne peut pas atteindre.

La disqueuse à matrice

La meuleuse à matrice est exactement la même que le modèle droit. La différence est que vous n’aurez pas un disque, mais une matrice. Un genre de moule si vous préférez. Ce moule fonctionne comme le foret d’une perceuse et c’est surtout utilisé pour polir le métal ou atteindre des coins difficiles d’accès par les autres modèles.

Les critères pour choisir une disqueuse

Vous aurez des disqueuses de différentes tailles, mais on vous conseille de prendre la petite taille dont la longueur est d’environ 25 centimètres. C’est la plus facile à utiliser et elle est performante dans la plupart des travaux.

Elle peut accueillir des disques de 125 à 150 millimètres. Les deux dimensions quasi standard aujourd’hui sont le modèle en 4 pouces et 4 1/2. Pour des travaux de finition, elles peuvent accueillir des disques de 75 millimètres. Elles sont disponibles en sans-fil, filaire ou en pneumatique.

Les moteurs sans balais

Privilégiez toujours les meuleuses avec les moteurs sans balais. Elles sont plus résistances à l’usure, la nuisance sonore est également moins importante et vous aurez une durée de vie plus longue.

Le frein à rebond

Vous trouverez cette fonction chez les grandes marques de disqueuse. C’est un mécanisme qui arrête automatiquement l’outil quand il sent qu’il bloque sur quelque chose, vous évitant de lâcher l’outil par accident ou qu’il vous échappe des mains. Très utile pour les débutants et pour renforcer la sécurité.

L’allumage en deux étapes

Cette fonction nécessite que vous activiez un interrupteur de sécurité au préalable pour faire marcher l’outil. C’est très important pour éviter que l’outil ne démarre automatiquement, par exemple, si vous devez changer de disque ou ajuster votre meuleuse.

Le contrôle des vibrations

C’est aussi un mécanisme qui va vous faciliter la vie. Il permet de réduire les vibrations et donc, vous aurez une prise plus stable. C’est important, car souvent, on utilise la disqueuse pendant une longue période de temps.

Le réglage de la vitesse

Si vous débutez avec une meuleuse comme avec n’importe quel outil électroportatif, le régulateur de vitesse va vous permettre de le maitriser en douceur. De plus, vous aurez des travaux qui nécessiteront une progression lente pour avoir le résultat désiré. Donc, faites attention à ce critère, car si vous le manquez, vous risquez de regretter votre achat, car vous serez mal à l’aise avec votre meuleuse.

Filaire, sans fil ou pneumatique ?

Comme on l’a mentionné, une disqueuse est disponible en sans-fil, filaire et en pneumatique.

  • Le modèle sans fil – Evidemment, c’est le plus portable et elle utilise des batteries. Si vous faites des travaux de bois et que vous devez utiliser la meuleuse, perché sur un escabeau, vous comprendrez instantanément le plaisir de l’utiliser. L’autonomie ne sera pas de votre côté et il vous faudra quelques batteries de rechange pour ne pas être à court. De ce fait, achetez les modèles de marques prestigieuses, car ces dernières rendent les batteries compatibles entre leurs différents outils. Par exemple, si vous avez acheté une perceuse de la marque Bosch, alors sa batterie fonctionnera sur votre meuleuse si elle fait partie de la même gamme de produits (il vaut mieux s’informer au préalable).
  • La meuleuse filaire – Avec ce modèle, vous avez une autonomie illimitée et elles sont plus légères que les variantes sans fil. En revanche, vous serez limité dans vos déplacements et vous pouvez même couper le câble par accident avec votre appareil. Ne souriez pas, c’est arrivé un nombre incalculable de fois à des bricoleurs.
  • La disqueuse à pneumatique – Ici, on est dans quelque chose de très différent. C’est une disqueuse qui fonctionne par la pression de l’air. Vous la connectez à un compresseur d’air et le tour est joué. Son principal avantage est que ce sont les modèles les plus légers sur le marché, mais aussi les moins chers. Vous n’aurez pas de moteur ou de batterie, car tout se fait grâce à l’air. Cela nécessite un compresseur d’air performant.

Le prix d’une disqueuse

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Bosch Professional Meuleuse... Bosch Professional Meuleuse... Pas de notes 69,00 €
2 BLACK+DECKER BEG010-QS... BLACK+DECKER BEG010-QS... Pas de notes 36,00 €
3 Bosch Professional GWS... Bosch Professional GWS... Pas de notes 106,29 €

Une disqueuse possède une fourchette de prix entre 75 et 150 euros. Et on ne propose que les marques les plus prestigieuses. Bien sûr, vous pouvez trouver des meuleuses pas chères à moins de 50 euros, mais on les déconseille fortement. Contrairement à une perceuse ou une visseuse que vous utilisez une ou deux, vous allez utiliser la meuleuse, peut-être occasionnellement, mais pendant des heures.

Et il faut que le moteur tienne le coup. Donc, n’économisez pas le prix. Mettez un billet de 100 euros et vous aurez d’excellents modèles qui seront compatibles avec la plupart des disques sur le marché. Une chose très importante est la sécurité.

Cet appareil peut provoquer des dommages très graves avec des rotations qui peuvent atteindre 8000 tours par minute. Portez tous les équipements de protection nécessaire comme une visière et des gants renforcés. La meuleuse enverra aussi des débris tout autour de vous, donc, vous devez avoir un espace parfait dégagé et nettoyable facilement.

Les meilleures marques de disqueuse

Les meilleures marques de disqueuse sont Bosch, Makita et Dewalt.

Bosch

On ne présente plus Bosch qui est un leader dans le bricolage et les outils électroportatifs. Ses modèles de disqueuse sont à la fois performants et pas chers. Toutefois, regardez bien sa gamme et privilégiez la classe “Bosch Professionnal” qui est bien meilleure que celle qui s’intitule Bosch Home et Garden. Le SAV est excellent et généralement, vous aurez une garantie de 2 ans.

Makita

Makita est une marque japonaise qui est très connue dans le monde du BTP. Elle a réussi l’exploit de proposer des modèles avec des normes professionnels tout en étant abordables. Elles sont souvent plébiscitées par le grand public grâce à son SAV qui réagit au quart de tour.

DeWalt

DeWalt est une marque dédiée aux professionnels du groupe Black et Decker. Ne cherchez pas plus loin, c’est la meilleure entreprise aujourd’hui dans le domaine professionnel. Et ces outils sont conçus pour durer des années. Le prix de ses disqueuses est plus élevé, mais l’investissement vaut clairement le coup.

En conclusion

La disqueuse est un outil que n’importe quel bricoleur, amateur ou professionnel, se doit d’avoir dans son atelier. Elle peut tout faire du moment qu’on lui donne le disque adéquat. En termes de critères, vous avez les différents modèles comme la meuleuse droit ou à matrice. Ensuite, préférez les moteurs sans balais et vérifiez la présence d’un frein anti-rebond pour plus de sécurité.

Concernant les prix, vous pouvez trouver des modèles de grandes marques à partir de 75 euros. Il ne reste plus qu’à la maitriser pour créer les plus beaux projets en métal, en bois ou en pierre !

Retour haut de page