Sianbuckler2195708

Dropshipping : la meilleure manière de gagner de l’argent sur internet ?

Introduction

Qui n’a pas déjà rêvé de devenir son propre patron ? De travailler depuis la maison ? Et de n’avoir aucun compte à rendre à personne si ce n’est à soi-même !

Et si internet via le dropshipping était la réponse adéquate à tous ces désirs ?

Vous ne savez pas de quoi je vous parle ? Vous n’avez jamais entendu parler de ce terme ? Si, mais en réalité vous ne savez pas vraiment à quoi il correspond… Je vais donc répondre à toutes ces questions et à bien d’autres encore dans cet article !

Vous avez dit « dropshipping », mais c’est quoi au juste ?

En réalité ce terme qui est très à la mode ces derniers temps, n’a rien de nouveau.

C’est en effet ce principe qu’utilisent les grandes places de marchés sur internet depuis des années déjà.

Je fais par exemple référence au géant américain Amazon ou au français Rueducommerce, Cdiscount, etc.

Dans bien des cas, ils ne font que présenter les produits sur leur plateforme de vente.

Ou pour mieux dire, dans ce cas-là, les fournisseurs répondent à un cahier des charges strictes pour pouvoir y présenter leurs produits.

Autrement dit, ce sont tous des intermédiaires ! Voilà comment résumer le concept de façon générale.

Mais ces exemples sont des mastodontes que vous ne prétendez pas concurrencer.

Et dans le cas d’une boutique en ligne proposant du dropshipping, ça reste tout de même différent sur différents aspects.

Voici donc plus en détails ce qu’est le dropshipping à l’échelle d’une e-boutique à taille humaine.

Une e-boutique de dropshipping rien que pour vous

Dans le cadre d’une e-boutique donc, voici comment ça se passe. Un client recherche un produit sur internet.

Je ne sais pas, une tasse avec une impression spéciale, un porte-clé fantaisie, une montre, qu’importe ! Il tape donc le nom de son produit dans son moteur de recherche.

Il arrive donc sur votre site. Regarde votre catalogue et effectue donc un achat sur votre e-boutique.

Mais ce qu’il ne sait généralement pas, c’est que ce n’est pas vous qui lui envoyez son produit, mais votre fournisseur !

Et c’est bien là que réside tout l’avantage de cette façon de vendre (je vous les expose plus bas) !

C’est donc votre fournisseur et lui seul qui fait parvenir sa commande à votre client. Vous êtes là aussi un simple intermédiaire qui va transférer la commande.

Autrement dit, vous n’avez pas de stock à gérer ! Vous n’avez pas non plus à vous soucier de la partie logistique : préparation et envoie des commandes notamment, etc.

Donc pour résumer : un client achète un produit sur votre e-boutique, vous transmettez la commande à votre fournisseur et c’est lui qui livre directement votre client !

L’indispensables pour le dropshipping

L’élément autour du quel tout va donc s’articuler, c’est bien votre e-boutique.

En effet sans plateforme de vente en ligne, l’acheteur ne peut avoir accès aux produits et le fournisseur ne peut les vendre.

Bien sûr il existe d’autres plateformes de vente (la concurrence est d’ailleurs rude) et le fournisseur peut s’appuyer sur plusieurs revendeurs (ce qui est toujours le cas) mais dans le schéma de fonctionnement que je viens de vous expliquer, c’est bien la boutique d’e-commerce qui est au centre.

S’ajoute autour les clients qu’il s’agit donc d’aller « séduire ou convaincre » avec le ou les produits proposés et une bonne stratégie marketing.

Enfin le fournisseur qui prend en charge de la production jusqu’à la distribution des produits.

La création d’une e-boutique

Alors une question se pose forcément : comment créer son e-boutique ? Et oui, quand on n’y connaît pas grand-chose en informatique voire presque rien, forcément ça impressionne.

Mais rassurez-vous ! Car ce qui était la règle il y a 5 ou 10 ans ne l’est plus du tout aujourd’hui.

C’est-à-dire qu’il existe désormais des créateurs de sites qui vous permettent de créer votre e-boutique en quelques clics et sans toucher aucun code. Autrement dit des manières supères simples et tout-inclus.

Je veux dire par là avec des « template », des pages de catalogues, les pages du site préformatées mais personnalisables à souhait, etc.

Vous n’avez donc plus qu’à y inclure vos photos, vos textes, vos titres, etc. De même les modes de paiement, le cryptage des données… sont pris en compte par la plateforme.

Shopify en est un très bel exemple. Spécialiste du e-commerce, Shopify propose en effet des options vraiment sur mesure pour que les particuliers puissent monter leur boutique en ligne « sans se prendre la tête ».

L’entreprise canadienne s’est spécialisée dans le commerce en ligne et propose par conséquent une offre sur-mesure.

Un de ses concurrents, Wix ne sera pas aussi pointu car plus polyvalent. Ce dernier se base sur le freemium, propose différents forfaits pour créer un blog ou autre.

L’option e-commerce n’étant qu’une des options avancées tandis que chez Spotify il s’agit de l’offre principale.

D’autres créateurs de sites comme Spotify existent bien sûr mais aussi certains qui rentrent dans une autre catégorie.

Je pense notamment à WordPress et Pretashop. Solution Open Source particulièrement performante elle demande par contre une certaine connaissance en informatique.

Pour résumer : vous payez un abonnement mensuel et vous avez votre e-boutique clé en main.

Nom de domaine, pages, catalogue, modes de paiement, calcul des commandes et autant de fonctionnalités que vous le souhaitez.

En effet des options, payantes ou non, peuvent être rajoutées sur votre site en fonction de vos besoins.

Et logiquement, plus vous payez, plus vous en avez. Certains créateurs de sites offrent également à leurs clients des formations, une assistance, des webinaires et toute sorte de compléments pour mieux vous accompagner dans l’aventure de la création d’une boutique en ligne.

Les avantages du dropshipping

Il faut savoir que cette manière de faire du commerce propose des avantages aussi bien pour le dropshipper que pour le fournisseur.

Pour vous

Pour vous, en tant qu’auto-entrepreneur, les avantages sont multiples.

Comme dit plus haut vous bénéficiez de tous les avantages d’être votre propre patron : les horaires que vous voulez, le salaire que vous voulez (pouvez), travailler d’où vous voulez, etc.

Mais ces différents avantages ne sont pas directement liés au dropshipping, et en tant qu’auto-entrepreneur, ils se retrouvent dans d’autres corps de métier.

Dans le cas précis du e-commerce et plus particulièrement du dropshipping l’avantage principal est sans aucun doute l’absence de stock à gérer tout comme l’absence de la partie logistique.

La gestion du stock et de la logistique sont deux activités à la fois chronophages, très coûteuses et souvent problématiques.

Le temps dédié à cette tâche peut être énorme : mettre les produits en paquets, les affranchir, les envoyer… on ne s’en rend pas forcément compte mais ça prend du temps. Si on ajoute l’aspect production, on ne s’en sort plus.

Surtout que plus vous avez de commandes, plus ça prend encore plus de temps donc de l’argent. Temps que vous ne pouvez pas dédier à autre chose.

Même problématique pour le stock auquel s’ajoute encore le problème de l’espace et l’investissement pour se le constituer.

Donc pour résumer encore une fois, l’investissement de départ est vraiment minime. Surtout que vous pouvez avoir un catalogue bien étoffé sans dépenser une fortune.

L’autre avantage et pas des moindres, c’est le faible coût que cela représente ! En effet, peu d’investissement est nécessaire donc, peu de risque.

Quelques centaines d’euros peuvent s’avérer suffisants pour se lancer dans l’aventure.

En effet, étant donné que vous n’avez pas de stock à emmagasiner, vous devrez surtout investir dans votre site et dans la communication autour de vos produits.

C’est ce qui va vous coûter le plus et ce n’est pas forcément une fortune, au contraire.

D’autant plus que votre stratégie marketing va vous ramener des ventes, ce n’est donc pas de l’argent perdu.

La prise de risque et l’investissement sont donc minimes. Je vous conseille également d’acheter vous-même vos produits afin de vous assurer de leur qualité.

Pour votre fournisseur

Si le dropshipping est avantageux pour vous, il l’est aussi pour votre fournisseur.

En effet, tout comme vous ne vous occupez pas de la partie logistique, il n’aura pas à s’occuper de la partie vente.

Dans bien des cas, les fournisseurs sont en effet de piètres communicants…

Pour résumer on peut donc dire « à chacun son boulot » : vous êtes un site marchand !

Vous prenez en charge la communication, la publicité, la vente… Votre fournisseur s’occupe de la production, stock, distribution… Chacun fait ce qu’il sait mieux faire et tout le monde y trouve son compte.

Votre fournisseur aura également l’avantage de pouvoir s’appuyer sur de nombreux site de e-commerce comme le vôtre.

Il pourra donc imposer ses règles du jeu et faire jouer la concurrence, ce qui bien évidemment ne joue pas en votre faveur. Mais cela fait partie des règles du jeu alors autant les avoir à l’esprit.

Les inconvénients du dropshipping

Là encore il y a des inconvénients pour vous et pour votre fournisseur. Et en réalité, bonne partie des avantages, si on les regarde d’un autre point de vue peuvent se convertir en inconvénient…

Pour vous

En effet, étant donné que vous ne prenez pas du tout en compte la partie logistique, vous ne pouvez avoir aucun contrôle sur le produit fini, la qualité de l’envoi, du paquetage, etc.

La relation avec votre fournisseur / grossiste peut rapidement se transformer en une relation à forte dépendance.

Votre fournisseur peut en effet jouer sur le prix de ses produits et donc sur vos marges.

C’est lui qui va donc gérer les stocks et donc les ruptures de stock, la production : il peut arrêter de produire son produit, certaines caractéristiques, etc. Logiquement ça ne devrait pas se passer mais on ne sait jamais.

Être son propre patron tout le monde ou presque en rêve. Mais attention, il ne faut pas tomber dans le piège : ce n’est pas le pays des merveilles !

Vous devrez faire preuve de discipline, de patience, de persévérance. Qu’on se le dise votre e-boutique ne sera pas rentable du jour au lendemain et il faut y investir du temps, plus que de l’argent d’ailleurs.

Travailler à son compte, seul, n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Bien évidemment et c’est certainement là le problème principal, vous devez avoir un produit qui se vend.

Vous devez trouver LA niche qui vous rendra « riche » ou tout du moins gagner de l’argent pour vivre ou de l’argent de poche.

Et trouver aussi la manière de bien communiquer pour vendre ce produit (il est important de définir vos objectifs, pourquoi créez-vous une e-boutique ?).

En effet, votre produit peut être excellent mais sans une bonne stratégie marketing votre petite entreprise est vouée à l’échec.

Et quand bien même vous aurez trouvé le Saint Graal, vous allez alors vous rendre compte que vous n’êtes pas le seul.

D’autre « dropshipper » y ont sans aucun doute pensé et vous devrez certainement faire face à une féroce concurrence.

Pour votre fournisseur

Le problème principal pour le fournisseur, est là encore ce qui est pour lui un avantage… En effet, il ne s’occupe pas du tout de la communication de ses produits.

Il vous confie donc cette tâche et si vous n’êtes pas performant, au final, il ne vendra pas.

L’autre problème directement lié, c’est que le fournisseur n’aura donc aucun contrôle sur l’information libérée sur ses produits.

Une fois qu’il vous a transmis ses informations, vous en faites donc ce que vous voulez. Bon, normalement vous poursuivez le même objectif, vendre. Par conséquent logiquement ça devrait aller.

L’autre inconvénient du dropshipping pour le fournisseur c’est lorsqu’il décide de passer par des grandes plateformes comme Amazon ou autre pour vendre ses produits.

Dans ces cas-là, le fournisseur doit en effet se plier à un cahier des charges très précis et contraignant : fiches produits, conditions de livraison, commissions, etc.

D’autant plus frustrant que tout le travail effectué en amont peut être balayé d’un revers de main si un autre fournisseur propose le même produit à des condition plus avantageuses.

Le fournisseur trouve donc aussi un intérêt à s’associer avec des petites e-boutiques.

Mais dans ce cas-là le rapport de force va donc s’inverser… Cela dit, l’effort de logistique sera plus important et le volume de vente certainement moindre.

Ce qu’il faut faire pour réussir son e-boutique en dropshipping

Votre produit

Surtout vous devez prendre suffisamment de temps pour trouver et choisir votre produit, vous assurer que vous pourrez le vendre et le tester.

Et la meilleure chose à faire, c’est de le commander vous-même. Ainsi vous en contrôlez la qualité, l’aspect, si la photo de votre fournisseur correspond bien au produit, la qualité de l’envoi, etc.

De plus, il faut penser comme n’importe quel autre consommateur : est-ce que vous vous achèteriez ce produit ? Non ! Alors pourquoi un autre le ferait ? Certes les goûts varient mais je pense que vous avez compris où je veux en venir.

Il est donc primordial de travailler ce que l’on appelle la « valeur perçue » de votre produit.

Et ça c’est avant tout votre travail de marketing qui fera la différence. Travail d’autant plus important pour se démarquer également de la concurrence.

Mais quel que soit le produit, pour que ça fonctionne, il doit répondre à différentes caractéristiques.

Il ne doit être ni trop volumineux ni trop lourd. Sinon les prix liés au transport et à la logistique vont littéralement s’envoler et vous n’aurez pas de marge.

Vous allez également éviter les produits alimentaires, cosmétiques, électroniques ou pour bébé.

Les consommateurs sont en effet très exigeants et « méfiants » pour ce type de produits. À éviter donc d’autant plus que le transport peut vraiment les endommager.

Je vous conseille aussi d’opter pour une gamme réduite de produits. Effectivement, vous devez vous focaliser sur une « niche » comme on dit, avec des produits ciblés pour un public ciblé.

Vos produits devront d’ailleurs se vendre entre 10/15 euros et 45/50 euros. Ni trop peu, ni trop chère.

Cela vous permet donc de conserver une certaine marge. Et votre acheteur ne réfléchit pas trop de son achat car il reste abordable.

Encore un autre critère important à prendre en compte : optez pour des produits intemporels de préférence.

C’est-à-dire qui ne dépendent pas des saisons ni des modes… Ils se vendront à tout moment.

Les produits tendance sont séduisants, certes, mais justement ils ne sont que tendance, ils ne dureront qu’un temps.

Enfin, les produits qui servent réellement à quelque chose, qui ont une utilité ont beaucoup plus de chance de se vendre.

Votre fournisseur

Un autre point capital pour réussir en dropshipping, c’est bien sûr le choix et votre relation avec votre fournisseur.

De fait je vous conseille d’avoir plusieurs fournisseurs différents pour que cette relation comme je le disais plus haut ne se transforme pas en relation de dépendance. Idéalement, une relation gagnant/gagnant est en effet à rechercher.

Par conséquent, vous êtes content de votre fournisseur qui vous offre de bons produits à des prix inintéressants. Il est content de vous car vous réalisez de belles ventes.

Avant de vous engager, comme je vous le répète, commandez donc vous-même les produits pour en contrôler la qualité et autres caractéristiques.

N’hésitez pas à négocier les prix et à vérifier le sérieux de votre fournisseur en consultant les avis sur le net.

Votre communication

C’est essentiellement grâce à votre communication que vous arriverez à faire la différence vis-à-vis de vos concurrents !

Et oui, vous devez non seulement travailler votre image mais également réussir à vous faire voir.

Vous devez donc mettre le paquet dans une stratégie marketing cohérente.

Vous travaillerez ainsi sur différents plans : le référencement naturel ou SEO (notamment via les fiches produits, voir plus bas), les réseaux sociaux, les campagnes Google Adwords.

Dans ces cas-là l’accompagnement de votre créateur de site peut s’avérer très utile.

Les pièges à éviter

S’il y a bien sûr des choses à faire pour réussir ou du moins mettre toutes les chances de son côté, il y en a d’autres qu’il vaut mieux éviter.

Ces éléments à prendre en compte sont en réalité pour la majorité d’entre eux directement liés avec ceux qui devraient assurer votre succès.

Ainsi, vous devez prendre le temps de choisir votre produit, vos produits, votre niche, les tester et respecter un maximum les critères présenter plus haut.

De même, vous ne pouvez choisir votre fournisseur à la va-vite.

Les fiches produits

Une erreur que vous devez absolument éviter consister à négliger vos fiches produits autrement dit le SEO naturel.

Les moteurs de recherche détestent le copier/coller car il n’ajoute aucune information à l’internaute.

Vous devez donc absolument prendre le temps de rédiger de nouveau les informations.

Donc, changez les titres des photos, rédigez le texte avec d’autres mots. Le fond va bien sûr rester plus ou moins le même, c’est la forme qui change.

C’est fastidieux, ça prend du temps mais si vous ne le faites pas, vous ne pouvez pas espérer avoir un bon référencement.

Se bercer de douces illusions !

Ne vous bercez pas de douces illusions, en effet il n’y a rien de pire pour laisser tomber. Il faut effectivement du temps pour qu’une e-boutique fonctionne.

Et quand vous commencez à vendre, cela ne veut pas dire que vous vendrez beaucoup, ni que vous gagnerez des centaines ou des milliers d’euros, « Rome ne s’est pas faite en un jour », votre e-boutique non plus.

Il vous faudra donc faire preuve de persévérance, de conviction, de patience.

Surtout ne démissionnez pas pour vous lancer dans l’aventure du e-commerce tout du moins si vous n’avez pas une bonne réserve derrière et sans aucun projet déjà en place.

Il ne s’agit pas non plus de vous démoraliser ou de vous décourager, mais tout simplement de vous ouvrir les yeux.

Le dropshipping ça fonctionne bien sûr et ça peut être rentable mais pas du jour au lendemain.

Et n’oubliez surtout pas que la concurrence est rude. Il faut donc réussir à se démarquer.

Conclusion

Voilà, je crois donc avoir fait le tour des généralités concernant le dropshipping.

Il y a bien évidemment d’autres thèmes à approfondir ou à aborder comme par exemple le choix de votre fournisseur, le choix de votre créateur de site, la stratégie marketing, etc.

Mais vous connaissez déjà le concept et les bases du dropshipping. Vous pouvez donc avoir une idée approximative des enjeux et défis qui vous attendent.

Désormais c’est donc à vous de voir si vous voulez aller plus loin dans cette aventure !

Pin It on Pinterest

Share This
Retour haut de page