Sianbuckler2195708

Comment choisir un bon hygromètre ?

Un hygromètre est un instrument météorologique qui permet de mesurer l’humidité dans une pièce qu’on connait aussi comme l’humidité relative.

On distingue 3 types d’hygromètre avec le modèle mécanique, électronique ou à condensation. Mais aujourd’hui, les modèles mécaniques ont quasiment disparu.

Ils étaient compliqués à calibrer et l’hygromètre électronique est plus performant et polyvalent.

En fait, le modèle mécanique et à condensation est réservé aux puristes et aux amateurs de rétro.

Notons que l’hygromètre à condensation fonctionne comme un thermomètre à mercure.

Mais qu’est-ce que l’humidité ?

L’humidité, tout le monde la connait, mais personne ne l’a jamais vu. Cela fait partie des mesures, comme la température, qui est ressentie par l’organisme.

Pour faire simple, l’humidité est la vapeur qui se trouve dans l’air. Elle est produite par la condensation et l’évaporation.

On a 2 humidités avec l’humidité absolue et relative. La différence est subtile, mais elle est importante pour choisir notre hygromètre.

L’humidité absolue est l’humidité qui se trouve dans un volume d’air donné. En revanche, l’humidité absolue est celle que peut contenir l’atmosphère à son niveau maximum.

En d’autres termes, si l’humidité relative dépasse un certain seuil, alors votre organisme va en ressentir les effets.

Cette mesure se fait en pourcentage. Et quand pendant l’été, vos vêtements vous collent à la peau, c’est que l’humidité est largement au-delà des seuils recommandés.

Les effets de l’humidité sur votre corps

Le corps humain est une machine merveilleuse qui s’adapte à n’importe quel environnement.

Et comme toute machine, elle peut se gripper face à une humidité croissante. L’être humain régule sa température corporelle par la dépense d’énergie et la transpiration. Si votre organisme devient trop chaud, alors il va produire de la sueur.

Cette dernière est à son tour évaporée dans l’air. Et donc, vous avez une nouvelle fraicheur qui empêche des transpirations successives.

En revanche, si l’humidité est très élevée, alors cette sueur sur votre peau ne peut pas s’évaporer.

Le résultat est qu’elle va s’accumuler d’où les vêtements collés pendant l’été. L’organisme devra travailler beaucoup plus, pour produire encore plus de sueur.

Vous allez perdre beaucoup d’eau, mais également d’autres nutriments et vitamines essentiels à votre organisme.

Une humidité trop faible est également un problème, car vous serez constamment déshydraté et vous risquez de subir une insolation si vous êtes en plein soleil.

Une humidité excessive est également associée à la somnolence et à la léthargie. Vous allez ressentir une grande fatigue et votre activité va baisser considérablement.

Les personnes âgées peuvent subir des AVC face à une humidité considérable, car leur corps est en surcharge pour tenter de refroidir l’organisme.

L’utilité d’un hygromètre

Malgré les progrès en météorologie, la mesure de l’humidité reste complexe et aléatoire.

On ne peut jamais savoir la précision du taux d’humidité dans une pièce donnée. On peut avoir des pistes pour améliorer cette humidité.

Quand on parle de l’hygromètre, il faut aussi parler de la calibration qui détermine la mesure. On a 2 types de calibration avec celle par psychométrie et les sels saturés.

Pour être honnête, on ne va pas entrer dans ces détails techniques. Vous cherchez un hygromètre électronique pour la maison et il sera directement calibré.

La calibration est essentielle pour les professionnels comme les météorologistes, les spécialistes des climatiseurs et ceux qui gèrent des saunas par exemple.

Quel est le meilleur taux d’humidité ?

L’hygromètre est très facile à utiliser. Il se compose d’un boitier avec un cadran.

Il ressemble à un radio-réveil et en général, il est également fourni avec un thermomètre et d’autres mesures.

Vous le posez sur la table et il va vous donner la mesure à intervalle régulier.

Mais quel est le meilleur taux de l’humidité ? Et bien la réponse est très variable. On estime qu’il faut que l’humidité ne monte pas à plus de 60 %.

Selon les conclusions de l’EPA, l’agence environnementale américaine et la plupart des personnes tentent d’avoir une humidité allant de 30 à 50 %.

Les critères pour choisir un bon hygromètre

Ci-dessous, on vous donne quelques critères pour choisir un bon hygromètre. Notez que ce sont des directives générales.

Aujourd’hui, les constructeurs rivalisent d’imagination pour proposer les modèles les plus sophistiqués.

Vous devez regarder le nombre d’options, mais également le budget.

La précision

Évidemment, c’est le premier critère qu’il faut regarder. En général, ce sont les marques qui vont vous guider le plus.

Il y a des marques reconnues dans les instruments météorologiques. En général, la précision d’un hygromètre est aux alentours de 3 %. Si l’erreur est de 5 %, alors on a affaire à un modèle d’entrée de gamme.

Et si la précision dépasse les 5 à 10 %, alors il vaut mieux choisir un autre modèle. Mais comment vous comparez la précision ? Les bulletins météorologiques !

Chaque jour, la météo vous donne le temps qu’il fait, la température, mais aussi les pourcentages d’humidité. Vous pouvez les comparer avec votre propre hygromètre.

L’autonomie

Selon l’hygromètre, vous aurez une batterie intégrée ou à remplacer. Pour être honnêtes, les deux se valent.

Si votre modèle est l’un des plus simples. Par exemple, qu’il affiche l’humidité et peut-être la température, alors vous pouvez tabler sur une autonomie de 6 à 12 mois.

Donc, vous êtes large et franchement, ce n’est pas l’équipement qui vous ruinera en facture d’électricité.

En revanche, si vous avez un modèle connecté, avec une synchronisation avec la station météo de votre région, alors là, la facture peut grimper.

Et il sera même nécessaire de le brancher sur secteur. Si le modèle possède une prise électrique.

À la base, le grand public s’est intéressé aux hygromètres pour les pique-niques et les randonnées.

Il voulait connaitre le taux d’humidité et donc, les fabricants ont suivi avec les modèles compacts et économes en énergie.

Le montage

L’installation est vraiment un jeu d’enfant. Selon les modèles que vous choisissez, vous pouvez le poser sur une table ou l’accrocher sur un mur.

Il existe des hygromètres qui peuvent faire les deux. À vous de voir selon vos préférences. Certains le préfèrent accroché au mur pour une meilleure visibilité.

Il vous faudra aussi plusieurs hygromètres pour les pièces importantes de votre maison.

Par exemple, si vous avez l’habitude de travailler dans le garage, vous pouvez le poser sur votre table de travail pour voir pourquoi vous transpirez à mort alors que la température est plutôt clémente.

Un hygromètre analogique pour le design ?

Dans l’électroménager et la décoration intérieure, il y a une vague pour la tendance rétro. Les meubles vieillis artificiellement.

Des aspirateurs ou des bouilloires datant des années 1960. Sans doute pour se rappeler du bon vieux temps des 30 glorieuses.

Et l’hygromètre n’échappe pas à la règle. Car on retrouve des modèles analogiques avec un gros cadran.

On dirait les cadrans d’un sous-marin de la Guerre froide. Exactement le style recherché par certains amateurs.

Concernant la précision analogique, elle sera moindre qu’un modèle électronique. En revanche, en l’absence d’électronique, un hygromètre analogique dure bien plus longtemps.

Le choix va dépend de votre style de prédilection, mais également de votre logement.

Si vous avez un appartement cossu et douillet au 8e arrondissement (l’un des plus chers de Paris), autant dire qu’un gros hygromètre à aiguille va faire mauvais genre.

Les meilleures marques d’hygromètre

Selon notre comparatif, Digoo, ThermoPro et TFA-Dostmann sont les meilleures marques dans les hygromètres.

Comme d’habitude, nous avons regardé les prix, la diversité des modèles et les options disponibles.

Digoo

Digoo fait partie de nouvelles marques chinoises qui ont débarqué de manière fracassante dans les équipements d’intérieur.

Dans les hygromètres, on apprécie la diversité de ses modèles et ses prix. Très abordable.

La performance est au rendez-vous et Digoo vous proposera des combinés avec la mesure de la température ou même un baromètre pour mesurer la pression.

ThermoPro

Contrairement à ce que son nom indique, ThermoPro n’est pas une marque pour les professionnels.

Mais on retrouve des modèles assez polyvalents, notamment en termes de fixation. Certains de ses modèles possèdent un aimant pour le fixer sur n’importe quelle surface métallique.

Il propose aussi des hygromètres avec des mémoires. Cela vous permettant de stocker et de mesurer l’humidité sur une longue période pour voir s’il y a quelque chose qui cloche.

TFA-Dostmann

Enfin, TFA-Dostmann est spécialisé dans les hygromètres analogiques. Si vous cherchez des modèles en tendance rétro avec de superbes cadrans, c’est la marque qu’il vous faut.

On apprécie la diversité des modèles. Et malgré le fonctionnement analogique, la précision reste au rendez-vous selon les avis des utilisateurs.

Les prix des hygromètres

Les prix des hygromètres que nous avons vus vont de 7 à 20 euros. La moyenne se situe autour de 13 euros.

Et pour ce prix, vous avez un hygromètre dernier cri. Une grande précision, des mesures intérieures et extérieures (avec parfois des sondes).

Ces modèles intègrent fréquemment le thermomètre, mais également une fonction d’alarme réveil et d’alertes sonores.

On a mentionné qu’au-delà de 60 % d’humidité dans une pièce, cela commence à sentir littéralement le moisi.

De ce fait, une alerte sonore vous permettra d’intervenir sur votre logement en cas d’humidité potentiellement dangereuse.

Comment réduire l’humidité dans une maison ?

Vous avez tout ce qu’il faut pour acheter un hygromètre. Vous l’avez même acheté. Et vous voyez que l’humidité reste très élevée.

Qu’est-ce que vous pouvez faire pour réduire cette humidité ? Voici quelques conseils :

  • Ventilez et aérez au maximum – C’est le conseil gratuit par référence. Ouvrez les fenêtres en grande et aérez au maximum.
  • Utilisez un climatiseur – Si cela ne suffit pas, alors il vous faut passer par un climatiseur. Cela permettra de préserver l’humidité à des taux acceptables.
  • Vérifiez votre plomberie – La vieille tuyauterie de votre maison peut provoquer des problèmes d’humidité, surtout si vous avez même oublié qu’elle existe. Appelez un plombier et remplacez tout ce qui peut produire de l’humidité.
  • Utilisez un déshumidificateur ou un humidificateur – Si vous avez des problèmes d’humidité, alors vous pouvez acheter un déshumidificateur ou humidificateur ou même un purificateur d’air qui intègrent souvent la double fonction d’équilibrer l’humidité. Avec cet appareil, vous serez assez tranquille.

En conclusion

Le choix d’un hygromètre reste assez simple. Avec les normes actuelles, la précision sera présente à moins que vous n’achetiez un modèle bas de gamme.

Et les prix des meilleurs modèles, autour de 15 euros, ne vont pas vous ruiner.

Regardez les critères de base comme la sensibilité, la précision, l’affichage ainsi que l’autonomie. Les meilleures marques doivent avoir un catalogue diversifié.

Et les hygromètres analogiques reviennent aussi en force ces derniers temps. Un hygromètre peut paraitre un gadget de plus au premier abord, mais on s’aperçoit rapidement qu’il devient indispensable pour vivre le mieux dans son logement.

Après, Home Sweet Home n’est pas qu’une devise. Et un hygromètre va s’assurer que cela ne se transforme pas en Home Humide Home.

Pin It on Pinterest

Share This
Retour haut de page