Sianbuckler2195708

Comment choisir son fendeur buche ?

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Leborgne Fendeur de bûches,... Leborgne Fendeur de bûches,... Pas de notes 75,00 €
2 coin fendeur eclateur pour... coin fendeur eclateur pour... Pas de notes 16,99 €
3 Sealey LS450H Fendeuse ? bois... Sealey LS450H Fendeuse ? bois... Pas de notes 70,18 €

« Il faut couper du bois » est une injonction qui provoque la même grimace que celle qui dit « il faut faire la vaisselle ». Les habitants dans les grandes villes n’auront jamais à couper du bois. Mais si vous vivez dans les zones rurales, alors c’est une tradition. Et là, on se heurte à une espèce de paradoxe étrange. D’une part, on utilise la technologie pour tout. Un blender, un aspirateur, du chauffage. Mais dès qu’il s’agit de couper du bois, on prend sa hache comme il y a 100 ans. Alors que la technologie nous offre des appareils comme le fendeur buche qui sont pratiques et efficaces.

Le bois comme chauffage

Si vous allez utiliser un fendeur buche, alors vous avez sans doute du bois pour le chauffage. Le chauffage en bois représente l’un des combustibles les plus fréquents et les plus abordables. En 2015, l’Inde était la leader avec plus de 307 millions de tonnes cubes du bois pour le chauffage. Le feu est ce qui définit les humains des autres primates. Bien avant qu’on domestique le feu, les humains utilisaient déjà la cuisson. Ils utilisaient le feu de la foudre, la chaleur des volcans ou même des météorites. Nous avons maitrisé le feu il y a plus de 800 000 ans qui a jeté les bases de notre civilisation.

Bon, on a fait quelques progrès depuis. Le gaz et le pétrole satisfont la plupart des besoins avec 80 % des énergies utilisées dans le monde. Mais le bois de chauffage reste dans le coin. De plus, en Occident, on assiste à un retour vers la nature où ce type de bois est de plus en plus utilisé. Pour les fans d’autonomie, cela permet de ne plus dépendre d’un fournisseur de gaz ou de bois et puis cela permet de faire des économies substantielles.

Mais tous les bois ne conviennent pas pour le chauffage et on en reparlera un peu plus tard. Le fendeur buche est un appareil qui existe dans plusieurs formes. Dans sa variante la plus simple, il ressemble à un coupe-carreau où il peut créer des morceaux de bois irréguliers.

Qu’est-ce qu’un fendeur buche ?

Le fendeur buche possède plusieurs noms. Une fendeuse à bûche, fendeuse à bois ou tout simplement un coupeur de bois. Les trois termes indiquent le même appareil. Le fendeur buche permet de couper du bois de chauffage. Le bois doit être déjà préparé et il doit être sous forme de rondins (petits ou grands). Cet appareil peut couper du bois tendre ou dur et il fonctionne avec une tige ou un piston électrique ou hydraulique. Ce simple mécanisme va offrir une grande force à l’appareil.

Le fendeur buche se distingue par le fait s’il est alimenté par du carburant ou de l’électricité. Mais on a aussi par sa force de coupe, exprimée en tonnage. Un fendeur buche résidentiel peut aller de 5 à 10 tonnes tandis qu’un modèle commercial peut avoir une force de 25 tonnes. Vous pouvez aussi trouver des variantes autour de 1 à 5 tonnes qui sont beaucoup plus compactes.

Comment choisir un fendeur buche ?

Pour savoir le tonnage de votre fendeur buche, vous devez choisir le bois avant toute chose. Il y a trois critères à prendre en compte pour choisir votre bois de chauffage. Son diamètre, s’il est maturé ou non et la dureté du bois. Ci-dessous, quelques diamètres de bois et la force de tonnage nécessaire :

  • 15 centimètres – Une force de 4 tonnes au minimum.
  • 30 centimètres – Une force de 7 tonnes au minimum pour le bois maturé et de 16 tonnes pour le bois vert.
  • 60 centimètres – Une force de 20 tonnes pour le bois maturé et plus de 30 tonnes pour le bois vert.

Le bois est un matériau qui peut être très dur. À l’intérieur d’un arbre, vous avez des cellules qui sont longues et qui ressemblent à des fibres. Elles parcourent sur les branches et le tronc. C’est ce qu’on appelle le grain du bois (les rayures sur un arbre). Le fendeur buche va appliquer une pression sur ces filaments pour pourfendre en deux. Pour les couper net, il faudra une tronçonneuse. Toutefois, vous n’aurez pas ce problème puisque vous achetez du bois qui est déjà traité. D’où l’intérêt de choisir la bonne force de tonnage selon la dureté de votre bois qu’on peut déduire par l’épaisseur du tronc (dans la plupart des cas).

La maturation du bois ?

Quand vous achetez du bois de chauffage, vous entendrez souvent parler de la maturation du bois qui est simplement du bois séché. L’ennemi le plus important du bois est l’humidité. Certains bois ont jusqu’à 70 % d’humidité alors que le bois de chauffage doit contenir idéalement moins de 25 % d’humidité. Il existe des appareils pour mesurer l’humidité dans le bois. Si le bois vert et non mature, alors on va le maturer, signifiant qu’on va le sécher de 6 à 9 mois.

On va couper les arbres, nettoyer le tronc et les laisser sécher par le soleil et le vent qui va supprimer toute la moisissure. De plus, il vaut mieux couper le bois en petites parties avant le séchage. Cela augmente l’évaporation de l’humidité. Le testeur d’humidité de bois va regarder deux paramètres, la conductivité électrique et les propriétés diélectriques. Le bois ne conduit pas d’électricité alors que l’eau le fait. Dans un bois humide, la conductivité sera donc plus importante.

Comment savoir si votre bois de chauffage est médiocre ?

Il est très simple de savoir si votre bois est trop humide pour le chauffage. Vous avez sans doute jeté du bois dans le feu et vous entendez des crépitements ? Eh bien, ces crépitements sont des signes que la moisissure sent qu’elle sent le roussi et qu’elle veut se barrer du bois à toute vitesse. Un bois totalement séché brule sans aucun crépitement.

La chaleur sera plus douce et il dure plus longtemps. Ce qui fait qu’il vaut mieux toujours utiliser du bois séché. Vous aurez une plus grande chaleur en utilisant moins de bois plutôt que vous coupez directement du bois dans la forêt dans le feu. Ce n’est pas grave si vous utilisez du bois pour le chauffage, mais dans chaque geste, on peut faire attention à l’environnement.

La dureté du bois pour votre fendeur buche

La dureté de bois varie selon les différentes espèces des arbres. On a parlé des cellules longues et fibreuses qui donnent le grain à l’arbre. Un bois possède des cellules très serrées tandis qu’un bois tendre va avoir plus d’espace entre ces fibres. Il existe une échelle appelée Dureté Janka pour mesurer la dureté d’un bois. Le nom vient de Gabriel Janka, un chercheur autrichien qui avait développé cette échelle en 1906.

Il l’avait fait en mesurant la vitesse à laquelle une bille en acier de 11,28 millimètres peut s’insérer dans une planche de bois de 5 x 5 x 15 centimètres. Ainsi, le bois le plus dur selon cette échelle est le noyer brésilien et le bois le plus tendre serait le pin blanc. En France, si vous préférez les bois durs, alors vous pouvez utiliser le chêne, le châtaignier ou le hêtre. Parmi les bois tendres, on a le sapin, le pin ou encore le mélèze.

L’alimentation de votre fendeur buche

Les modèles de fendeur buche existent en manuel, électrique et au gaz. Si vous êtes un coupeur occasionnel, par exemple, vous en avez besoin de temps en temps pour votre maison de campagne. Alors, il vaut mieux prendre le modèle manuel. Il est moins cher, mais il sera bien plus rapide qu’une simple hache. Certains privilégient le modèle électrique, mais c’est à prendre avec des pincettes.

Car vous aurez besoin d’une source permanente d’électricité juste à côté. Si vos besoins en bois de chauffage sont conséquents, alors il vaut mieux partir sur un modèle au gaz. Beaucoup plus imposant et puissance, la facilité de la coupe est déconcertante. Notre recommandation est que si vous avez du bois de chauffage pour le camping, alors le modèle électrique ou manuel peut être une bonne option. En revanche, si vous avez besoin d’une source constante de bois de chauffage, alors il vaut mieux investir dans un modèle au gaz.

La sécurité quand on utilise un fendeur buche

Étant donné que même le plus faible du fendeur buche peut envoyer une force d’une tonne sur une planche, la sécurité est primordiale. Malgré des progrès énormes, cet appareil reste un outil dangereux. Un doigt ou une main qui traine sur la surface de coupe et on peut lui dire adieu. La première chose est n’utilisez pas de fendeur buche si vous n’avez jamais coupé du bois. C’est vraiment déconseillé. Vous devez déjà connaitre la coupe de bois au minimum pour connaitre les précautions à prendre selon le bois que vous utilisez.

Une fois que vous comprenez les bases (c’est pourquoi une partit de notre article concernant des connaissances sur le bois), vous pouvez utiliser l’appareil. Ces dernières années, les constructeurs adoptent progressivement le fendeur buche à deux mains. Le principe est que l’appareil ne fonctionne pas si vous n’avez pas les deux mains dessus. Les modèles très compacts et manuels sont séduisants, mais vous pouvez les alimenter avec une pédale. Ce qui signifie que l’une des mains restera toujours libre. Une main baladeuse est rarement une bonne idée à côté d’un fendeur buche.

Attention aux débris !

Votre fendeur buche peut-être réglé comme du papier à musique, mais la coupe de bois est fondamentalement erratique. Les débris peuvent voler dans toutes les directions. Donc, portez tout l’équipement nécessaire et on peut citer des gants, un masque ou des lunettes de protection. Et surtout, la zone de travail doit être dégagée pour pouvoir nettoyer tout le bazar après.

Les prix d’un fendeur buche

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Leborgne Fendeur de bûches,... Leborgne Fendeur de bûches,... Pas de notes 75,00 €
2 coin fendeur eclateur pour... coin fendeur eclateur pour... Pas de notes 16,99 €
3 Sealey LS450H Fendeuse ? bois... Sealey LS450H Fendeuse ? bois... Pas de notes 70,18 €

Étant donné que le fendeur buche est disponible en beaucoup de modèles, les prix peuvent être extrêmes. Pour des fendeuses à bois manuelles, comptez entre 100 et 150 euros pour un prix de départ. Mais vous pouvez trouver des modèles professionnels au gaz à plus de 1000 euros. Il faudra bien regarder les critères dans notre article pour avoir une gamme de prix assez acceptable. Si vous cherchez un fendeur buche électrique, alors le prix d’entrée grimpe à 360 euros et plus.

En conclusion

Le choix d’un fendeur buche dépend surtout du bois de chauffage que vous allez utiliser. Vous pouvez avoir des bois durs, tendres, mais privilégiez toujours le bois séché. Les principaux critères pour choisir une fendeuse à buche sont la force de tonnage avec des modèles qui commencent dès une tonne pour atteindre 10 tonnes dans certains cas. Vous avez aussi l’alimentation. Si vous êtes un coupeur de bois occasionnel pour le camping, alors le fendeur manuel vous conviendra mieux.

Pour une montée en gamme, le modèle électrique est ultra-efficace. Et enfin, si votre chauffage ne se fait qu’au bois et que vous voulez un peu d’autonomie, un investissement dans un fendeur professionnel sera rapidement amorti. La sécurité est essentielle et vérifiez si votre modèle possède l’utilisation à deux mains. Utilisez l’appareil dans un endroit dégagé avec toutes les protections nécessaires pour vous protéger contre les débris. Le fendeur buche est la preuve que la coupe de bois n’a plus à être une corvée.

Retour haut de page